Accueil International Un tribunal européen se prononce contre la loi sur la collecte des...

Un tribunal européen se prononce contre la loi sur la collecte des données des clients en Allemagne

54
0

Les entreprises allemandes Telekom Deutschland et SpaceNet ont contesté la loi qui obligeait les entreprises de télécommunications à conserver les données de trafic et de localisation des clients pendant plusieurs semaines pour lutter contre la grande criminalité.

La CJCE estime que la législation allemande – qui impose de conserver les données relatives au trafic pendant 10 semaines et la localisation pendant quatre semaines – s’applique à un « ensemble très large » d’informations.
(Archives Reuters)

Une loi allemande obligeant les entreprises de télécommunications à conserver les données de leurs clients est contraire à la législation européenne, a estimé un tribunal européen, ce qui a incité le ministre de la Justice à demander une révision de ces règles.

Les entreprises Telekom Deutschland et SpaceNet ont intenté une action devant les tribunaux allemands pour contester la loi qui oblige les entreprises de télécommunications à conserver les données relatives au trafic et à la localisation des clients pendant plusieurs semaines afin de lutter contre la grande criminalité.

L’affaire a été portée devant la Cour de justice des Communautés européennes (CJCE) à Luxembourg, qui s’est prononcée mardi contre la législation allemande.

Lire aussi :  La Russie sera représentée par Lavrov, et non par Poutine, au sommet du G20 : des officiels

« Le droit de l’UE s’oppose à la conservation générale et sans discernement des données relatives au trafic et à la localisation », a déclaré la Cour dans un communiqué, confirmant ses précédents arrêts sur la question.

La Cour administrative fédérale, l’une des plus hautes juridictions allemandes, avait fait valoir que la possibilité de tirer des conclusions sur la vie privée des personnes à partir de ces données était limitée et que des garanties suffisantes étaient en place.

Mais la CJCE a déclaré que la législation allemande – qui exige que les données relatives au trafic soient conservées pendant 10 semaines, et les données de localisation pendant quatre semaines – s’applique à un « ensemble très large » d’informations.

Elle  » peut permettre de tirer des conclusions très précises sur la vie privée des personnes dont les données sont conservées… et, en particulier, permettre d’établir un profil de ces personnes « .

LIRE PLUS : Pourquoi le nouveau contrat de avec est « contraire à l’éthique » et inquiétant.

La confidentialité des données, une question sensible

Lire aussi :  Le chef suprême de l'Iran accuse les États-Unis et Israël d'être à l'origine de l'agitation nationale.

L’objectif déclaré de la loi était de poursuivre des infractions pénales graves ou d’entraver des risques spécifiques pour la sécurité nationale, mais le tribunal a déclaré que de telles mesures n’étaient pas autorisées sur une « base préventive ».

Toutefois, elle a déclaré que dans les cas où un État de l’UE est confronté à une « menace grave pour la sécurité nationale » qui est « réelle et actuelle », il peut être ordonné aux fournisseurs de télécommunications de conserver les données.

Une telle instruction doit faire l’objet d’un examen et ne peut être mise en place que pour une période jugée nécessaire.

Après l’annonce, le ministre de la Justice Marco Buschmann a salué un « bon jour pour les droits civils ».

« Nous allons maintenant, rapidement et définitivement, retirer de la loi la conservation des données sans motif », a écrit le ministre sur Twitter.

La confidentialité des données est une question sensible en Allemagne, où les gens ont été confrontés à une surveillance de masse sous le régime nazi ainsi que dans l’Allemagne de l’Est communiste.

M. Buschmann est membre du parti libéral FDP, qui a fait de la protection des données un élément clé de sa politique.

LIRE PLUS : L’UE enquête sur des signes d’utilisation du logiciel espion Pegasus sur des téléphones de hauts fonctionnaires

Source : AFP

Article précédentLes États-Unis vont vendre 10 millions de barils de pétrole provenant de leurs réserves stratégiques afin de maîtriser la hausse des prix.
Article suivantLes sialoglycanes O-liés affectent le clivage de la pointe du SRAS-CoV-2
Soy un viajero de 29 años y vendedor en una tienda de prêt-à-porter. Me incorporé al equipo de redacción de AltaVision.news en octubre de 2021.