Accueil Sports Szafnauer : les caméras Netflix dans les réunions pourraient donner un coup...

Szafnauer : les caméras Netflix dans les réunions pourraient donner un coup de pouce à la F1

129
0

La réunion était l’une des rencontres informelles du samedi matin organisées par Stefano Domenicali, une coutume instaurée par son prédécesseur Chase Carey.

La volonté de survivreLes caméras de l’agence ont suivi Toto Wolff à Montréal et ont été autorisées à filmer la réunion.

Elles ont filmé un échange houleux entre Wolff, Mattia Binotto et Christian Horner sur le sujet du « porpoising » et du « bouncing », et la directive technique de la FIA associée.

Les initiés de la F1 ont suggéré que certains participants à la réunion jouaient devant les caméras, Horner notant qu’il y avait « un élément de théâtre » dans la procédure.

Lorsqu’on lui a demandé si les caméras avaient fait une différence, Szafnauer a répondu : « Eh bien, cela a certainement ajouté à ma réticence à dire quoi que ce soit ! Je ne sais pas, est-ce que devrait être là ? Ou ne devraient-ils pas y être ?

« Je veux dire, je me souviens avoir regardé le film sur Senna, et il y a toutes ces années, ils avaient des caméras dans ce genre de réunions. Alors est-ce que c’est bon pour les fans, est-ce que ça nous aide tous s’ils comprennent certaines de ces choses ? Peut-être.

Lire aussi :  Les pilotes de F1 ont demandé à la FIA de nettoyer le premier virage de Miami.

« Est-ce que ça crée un drame qui n’existerait pas autrement ? Je ne sais pas. C’est difficile à dire, parce que ce n’est pas une expérience contrôlée. Vous devez avoir la même réunion sans eux. Donc je ne sais pas.

« Mais je suis sûr que les gens vont deviner que ça a une influence. Et, vous savez, peut-être que c’est le cas. Est-ce que c’est bon ? Ou mauvaise ? Je ne sais pas. Mais je pense que ce genre de choses, si les fans le voient et le comprennent, cela crée un peu plus d’attrait pour notre sport. Je pense que c’est une bonne chose. »

Rappelant que les images ne seront pas vues avant la sortie de la saison 5 en février, il a déclaré : « Mais même dans ce cas, c’est mieux que de ne pas les voir du tout. C’est un regard en arrière, Netflix. »

Une caméra vidéo sur le tapis rouge

Une caméra vidéo sur le tapis rouge

Lire aussi :  Mercedes n'avait pas les outils pour régler le problème de la W13 plus rapidement.

Photo par : Sam Bloxham / Motorsport Images

Szafnauer se souvient d’avoir rencontré des fans sur un vol qui avaient été attirés par la F1 par La volonté de survivre.

« J’en ai rencontré un de Chicago, un du Michigan », a-t-il dit. « Et les deux m’ont dit que nous étions des ‘fans de COVID F1’. Qu’est-ce que vous voulez dire par là ? Ils ont dit que pendant le COVID, seule la F1 passait à la télé.

Lisez aussi :

« Alors ils ont dit que nous avons regardé toutes les courses de F1 et que par la suite nous avons regardé Netflix et maintenant nous avons un accord. Et voilà qu’ils voyagent depuis Détroit et Chicago pour venir ici assister à leurs premières courses. L’un d’entre eux est aussi allé à Miami. Donc, [Canada was the] deuxième course.

« Mais si cela permet d’attirer ces gens, parce que je pense que nous avons un sport formidable, c’était un secret bien gardé avant, et si vous y exposez plus de gens, c’est mieux pour nous tous. »

Article précédentQuand le « carburant pour fusée » mène au titre de champion de F1
Article suivantPirelli : le dopage en F1 aurait été pire avec des pneus de 13 pouces
Ingeniero mecánico de formación, trabajé en la industria durante 10 años, sobre todo en el sector nuclear. Llevo varios años trabajando como redactor web, utilizando mis conocimientos técnicos para escribir artículos sobre temas específicos, como las finanzas,