Accueil Sports Russell est déçu que F1 TV ait manqué une passe « plutôt risquée »...

Russell est déçu que F1 TV ait manqué une passe « plutôt risquée » sur Norris.

114
0

Norris est sorti des stands en pneus slicks devant Russell et s’est déplacé sur la ligne de course, obligeant le pilote Mercedes à se déporter sur la droite et à le dépasser en montant la colline vers Casino Square.

Cette manœuvre a décidé de la cinquième place en faveur de Russell, qui s’était qualifié juste derrière son rival McLaren.

Cependant, à l’époque, les téléspectateurs ne savaient rien de ce dépassement, car Russell était de toute façon en tête avant la séquence d’arrêt en raison du passage de Norris aux intermédiaires.

Il a ensuite été vu sur les médias sociaux dans un clip embarqué de la voiture de Russell.

 » C’était une course positive, je pense « , a déclaré Russell lorsqu’il a été interrogé sur son après-midi par Autosport. « Sur le pneu dur, nous étions la voiture la plus rapide en piste à certains moments et je repoussais vraiment les limites, et c’était très agréable.

« Ils n’ont pas montré mon dépassement sur Lando, ce qui était un peu décevant.

« Il est sorti des stands juste devant moi, il a traversé et j’ai réussi à le doubler sur le mouillé.

Lire aussi :  Comment la F1 est devenue un champ de bataille dans un nouvel espace numérique

« Donc c’était plutôt bien. Et oui, j’ai réussi jusqu’à la fin, ce n’était pas facile avec ce pneu moyen. »

En parlant de la passe à Sky F1, il a dit : « C’était assez risqué de l’intérieur de la voiture pour Monaco dans des conditions humides, mais évidemment pas assez bon pour le producteur de télévision. Donc, la prochaine fois ! »

George Russell, Mercedes W13, Fernando Alonso, Alpine A522

George Russell, Mercedes W13, Fernando Alonso, Alpine A522

Photo : Zak Mauger / Motorsport Images

Interrogé par Autosport sur la satisfaction de Russell quant à son geste, Norris a insisté sur le fait qu’il s’agissait d’une simple fonction de la différence de température des pneus.

« Si c’était un méga dépassement, alors il a fait des dépassements de merde ! » a déclaré le pilote McLaren. « Je veux dire, je viens d’arriver sur la boîte avec des pneus mouillés.

« Et il a évidemment gagné un tour d’avance parce qu’il était sur le slick, le slick était le pneu à utiliser.

« Il avait des pneus chauds, les miens étaient froids. Et il m’a dépassé, c’est très simple. Je n’étais pas du tout impressionné. J’étais plus frustré. »

Lire aussi :  Wolff " donne sa parole " que Grosjean fera un essai en F1.

Le directeur du GPDA, Russell, a soutenu la décision de retarder le départ de la course en raison de la pluie qui s’annonçait, même s’il a estimé qu’elle aurait pu démarrer avec des pneus intermédiaires à l’heure de départ initiale.

Lire aussi :

« C’était frustrant de l’intérieur de la voiture », a-t-il déclaré. « Mais quand vous avez vu le temps qui est arrivé, je pense que c’était la bonne décision et la sage décision.

« C’était trop dangereux et trop humide et cela aurait été tout simplement chaotique.

« C’est toujours une position difficile pour un directeur de course et c’est facile avec le recul. De mon côté, je voulais juste m’y mettre, et c’était vraiment des intermédiaires pour commencer. Et je pense que nous aurions pu aller directement.

« Et puis au moins probablement avoir 20 tours sous la ceinture, et puis peut-être le drapeau rouge quand la pluie est arrivée, plutôt que de retarder et retarder. Mais c’est facile à dire avec le recul. »

Article précédentL’impact du lien entre le SRAS et le CoV-2 sur les résultats obtenus chez les enfants hospitalisés atteints de PIMS au Canada
Article suivantSainz : Le retard de Latifi est crucial pour la victoire de Perez à Monaco.
Ingeniero mecánico de formación, trabajé en la industria durante 10 años, sobre todo en el sector nuclear. Llevo varios años trabajando como redactor web, utilizando mis conocimientos técnicos para escribir artículos sobre temas específicos, como las finanzas,