Accueil Sports Ricciardo a « poussé les réglages trop loin » avant l’accident de la FP2...

Ricciardo a « poussé les réglages trop loin » avant l’accident de la FP2 à Monaco

163
0

Le début difficile de Ricciardo pour la saison 2022 a semblé se poursuivre vendredi lorsqu’il a perdu la voiture lors de son premier tour rapide de la FP2, en touchant les barrières de la piscine et en percutant le mur Tecpro.

Les dégâts considérables subis par sa voiture ont contraint l’Australien à rester sur la touche pendant le reste de la séance, et à aborder la journée de samedi avec seulement une heure d’essais FP1 à son actif.

Ricciardo a expliqué que l’accident n’était pas dû à une trop grande prise de trottoir, une erreur classique sur la chicane étroite mais rapide, mais que sa voiture avait déjà commencé à perdre de l’adhérence à l’arrière avant l’entrée dans la piscine, ce qui indique que son côté du garage a été trop extrême avec les réglages avant la FP2.

« C’était étrange. Je pense que si quelqu’un s’écrase à cet endroit, on le voit normalement à la sortie s’il prend trop de bordures dans le virage 14 et perd la voiture. Mais j’ai déjà commencé à perdre la voiture bien avant le virage 13 », a déclaré Ricciardo.

Lire aussi :  Hamilton tarde à choisir le bon mode moteur pour la reprise du GP des Pays-Bas.

« Nous sommes allés un peu trop loin dans certains domaines avec les réglages. Nous avons eu une bonne matinée et évidemment vous essayez quelques choses pour la FP2 afin d’essayer de maximiser un peu plus la performance, mais disons que nous sommes allés trop loin et vous ne savez pas jusqu’à ce que vous l’essayez.

« C’était mon premier tour, je n’ai pas pu me faire une idée de la situation, c’est arrivé tout de suite. J’ai fait de mon mieux pour le sauver, mais je n’ai pas pu. Évidemment, nous avons manqué toute la session, mais je vais bien. Nous serons prêts à partir demain ».

Daniel Ricciardo, McLaren MCL36

Daniel Ricciardo, McLaren MCL36

Photo par : Zak Mauger / Motorsport Images

Ricciardo a déclaré qu’il n’était pas trop découragé par son dernier échec car lors de la première séance d’essais de vendredi après-midi, il a trouvé la confiance dont il avait besoin.

Lire aussi :  Russell admet qu'il a eu de la "chance" avec le pari de la voiture de sécurité en F1 à Miami.
Lire aussi :

En FP1, il a réalisé le septième temps, à seulement un dixième de son coéquipier Lando Norris.

Norris a terminé cinquième dans les deux séances d’essais comme le meilleur des autres, McLaren ayant une légère avance sur Mercedes.

« C’était amusant, j’ai apprécié cette matinée », a ajouté Ricciardo. « Nous étions toujours à la pointe, et je pense que j’avais une bonne confiance. [The cars are] Les pneus sont lourds, ils sont rigides, la conduite est un peu plus cahoteuse et certainement moins amusante en termes de juste… vous vous battez vraiment contre ça.

« Et avec cette chaleur, c’est très physique mais je me suis amusé pendant la FP1. Je suis désolé d’avoir manqué la séance FP2 parce que j’avais hâte d’essayer les softs.

« Quoi qu’il en soit, demain nous avons à nouveau une chance et je suis sûr qu’ils vont réparer la voiture ce soir et la mettre dans une bonne position pour demain. Lando a fait une très bonne FP2, donc nous pouvons rebondir. »

Article précédentQualification du GP de Monaco – Heure de début, comment regarder et plus encore.
Article suivantPourquoi 2022 pourrait être la meilleure chance pour Leclerc de mettre fin à la malédiction de la F1 de Monaco.
Ingeniero mecánico de formación, trabajé en la industria durante 10 años, sobre todo en el sector nuclear. Llevo varios años trabajando como redactor web, utilizando mis conocimientos técnicos para escribir artículos sobre temas específicos, como las finanzas,