Accueil Sports Red Bull a sacrifié le rythme des qualifications du GP d’Arabie Saoudite...

Red Bull a sacrifié le rythme des qualifications du GP d’Arabie Saoudite pour la course – Perez

180
0

Avant ce qui sera son 215e départ en Grand Prix, le double vainqueur de la F1 a dominé les qualifications sur le circuit de la Corniche avec son dernier passage en pneus tendres en Q3 pour déposer les coéquipiers de Ferrari.

Perez a réalisé un temps de 1m28.200s pour devancer Charles Leclerc de seulement 0.025s, tandis que Carlos Sainz Jr, le meneur de la Q1 et de la Q3, a eu du mal à débloquer un nouveau jeu de pneus C4 à flancs rouges et a terminé troisième.

Le champion en titre Max Verstappen a réalisé le quatrième temps après avoir lutté pour l’adhérence et souffert de survirage.

Les performances de la RB18 ont été obtenues alors que Red Bull s’est efforcé d’optimiser le rythme de la course en Arabie Saoudite, suite au double échec de l’équipe à Bahreïn, causé par une fuite de carburant.

Perez a déclaré : « Ce fut un week-end difficile à Bahreïn, où nous avons été très déçus de manquer nos deux voitures.

Lire aussi :  Le dilemme du concept de la voiture de F1 auquel Mercedes doit répondre rapidement

« Mais l’équipe n’a pas baissé la tête. Nous avons continué à pousser.

« Nous avons senti que nous n’étions pas aussi forts que ce que nous pensons être dans la course.

« Donc, c’est déjà un très bon signe d’être en pole. »

Verstappen avait réalisé un temps moyen lors de la FP2 vendredi de 1m35,197s sur le pneu C3 moyen dans le cadre d’un parcours de 11 tours, tandis que Perez était 0,15s plus mauvais que le pilote néerlandais lors de son relais de 10 tours.

Sergio Perez, Red Bull Racing RB18

Sergio Perez, Red Bull Racing RB18

Photo par : Zak Mauger / Motorsport Images

Lewis Hamilton a pris une demi-seconde de retard sur la même gomme à bord de sa W13, alors que Mercedes était le challenger le plus proche sur les simulations de rythme de course.

Perez poursuit : « Nous nous sommes davantage concentrés sur le rythme de course que sur les quali.

Lire aussi :  Norris : McLaren doit réfléchir à la stratégie de la F1 à Monaco

« Nous avons l’impression d’avoir perdu des performances en qualification pour en gagner en course.

« Mais évidemment, je m’attends à ce que ces deux [Ferraris] vont être très forts.

« J’espère vraiment que nous pourrons faire une bonne course demain. »

Leclerc et Sainz n’ont pas pu rouler avec le pneu medium lors de la FP2 après avoir tous les deux accroché le mur, manquant ainsi 45 minutes de course combinées.

Cependant, Ferrari a modifié son plan de FP3 du samedi matin pour accommoder un plan de course avec plus de carburant.

Ceci, selon Leclerc, avait atténué toute perte de données.

Le vainqueur du GP de Bahreïn a déclaré :  » Nous avons un peu modifié notre programme ce matin en FP3 et nous avons réussi à faire quelques tours en high fuel, ce qui s’est bien passé je pense.

« Je ne pense pas que cela nous impactera tant que ça. »