Accueil International Près de 200 baleines échouées sur une plage australienne meurent malgré les...

Près de 200 baleines échouées sur une plage australienne meurent malgré les efforts de sauvetage

57
0

Seuls environ 35 des mammifères marins étaient encore en vie sur les 230 trouvés un jour plus tôt.

Un sauveteur verse de l’eau sur l’une des baleines échouées sur la plage Ocean Beach, près de Strahan, en Australie.
(Australian Broadcasting Corporation via AP)

Des experts de la faune sauvage ont sauvé 32 des 230 baleines qui s’étaient échouées sur la côte ouest sauvage et isolée de l’État insulaire de Tasmanie, en Australie.

Alors que la moitié du groupe de globicéphales échoués dans le port de Macquarie était présumée encore en vie mercredi, seuls 35 d’entre eux avaient survécu aux vagues déferlantes de la nuit, a déclaré jeudi Brendon Clark, directeur du service des parcs et de la faune de Tasmanie.

« Sur les 35 animaux encore en vie ce matin, nous avons réussi à en renflouer, à les secourir et à les relâcher… 32 d’entre eux, ce qui est un excellent résultat », a déclaré Clark aux journalistes.

« Nous avons encore trois animaux vivants à l’extrémité nord d’Ocean Beach, mais en raison des restrictions d’accès et de l’influence prédominante des marées, nous n’avons pas été en mesure d’accéder à ces trois animaux en toute sécurité aujourd’hui. Mais ils seront notre priorité demain matin », a ajouté M. Clark.

Les baleines se sont échouées deux ans jour pour jour après que le plus grand échouage massif de l’histoire de l’Australie ait été découvert dans le même port.

Environ 470 globicéphales à longues nageoires ont été retrouvés le 21 septembre 2020, coincés sur des bancs de sable. Après une semaine d’efforts, 111 de ces baleines ont pu être sauvées, mais les autres sont mortes.

L’entrée du port est un canal notoirement peu profond et dangereux connu sous le nom de Hell’s Gate.

Échouage massif

Kris Carlyon, biologiste du Programme de conservation marine, a déclaré que les baleines mortes seraient testées pour voir s’il y avait des toxines dans leur système qui pourraient expliquer la catastrophe.

« Ces échouages massifs sont généralement le résultat d’une arrivée accidentelle sur le rivage, et ce pour toute une série de raisons », a déclaré M. Carlyon.

L’éleveur de saumon local Linton Kringle a participé à l’effort de sauvetage de 2020 et a déclaré que le défi de jeudi était plus difficile car les baleines se trouvaient dans des eaux moins profondes et plus exposées.

Quatorze cachalots ont été découverts lundi après-midi, échoués sur l’île King, dans le détroit de Bass, entre le continent australien et la Tasmanie.

Olaf Meynecke, spécialiste des sciences marines de l’Université Griffith, a déclaré qu’il était inhabituel que des cachalots s’échouent sur le rivage. Il a ajouté que les températures plus chaudes pourraient également modifier les courants océaniques et déplacer la nourriture traditionnelle des baleines.

LIRE LA SUITE : 230 baleines pilotes s’échouent en Australie, on craint que la moitié d’entre elles soient mortes.

Source : fr.palestinaliberation.com et agences