Accueil Sports Norris n’est pas encore à 100% à Monaco après une amygdalite.

Norris n’est pas encore à 100% à Monaco après une amygdalite.

145
0

Norris a révélé samedi en Espagne qu’il luttait contre la maladie, qui a ensuite été confirmée comme étant une amygdalite par McLaren après avoir vu le Britannique terminer huitième dimanche.

Norris avait clairement lutté sur la grille avant la course dans la chaleur extrême, et a donné des appels radio minimes pendant la course. Il a ensuite été dispensé de ses fonctions médiatiques après le drapeau à damier afin de récupérer.

La FIA a accordé à Norris une exemption de la conférence de presse de vendredi à , afin que McLaren puisse se concentrer sur la manière de s’assurer qu’il est dans la meilleure forme possible pour le début des essais.

Norris a terminé la séance en cinquième position, juste derrière les Ferrari et Red Bull, et avec un dixième de seconde d’avance sur son coéquipier Daniel Ricciardo.

Le directeur de l’équipe McLaren, Andreas Seidl, a expliqué vendredi que l’équipe avait travaillé dur pour s’assurer que Norris soit le plus en forme possible pour Monaco, et bien qu’il ait encore des difficultés, il était prévu qu’il soit en mesure de terminer le reste du week-end de course.

Lire aussi :  Le GP d'Australie pourrait être un festival de dépassements comme en MotoGP, selon Horner.

« Après la course de Barcelone, la chose la plus importante était que l’équipe lui donne un maximum de temps pour récupérer, ce que nous avons fait », a déclaré Seidl lorsqu’il a été interrogé par Autosport sur l’état de Norris.

« Il a évidemment bénéficié d’un grand soutien de la part de notre médecin d’équipe, de son équipe et de son entraîneur personnel, pour s’assurer qu’il retrouve toute son énergie aujourd’hui en quittant le garage pour la première séance. C’est ce qui s’est passé.

« Il n’est probablement pas encore à 100%, mais il va déjà beaucoup mieux. Je ne m’attends pas à d’autres problèmes maintenant pour le reste du week-end. »

Lando Norris, McLaren MCL36 signe un autographe pour un fan.

Lando Norris, McLaren MCL36, signe un autographe pour un fan.

Photo par : Zak Mauger / Motorsport Images

Si Norris n’avait pas pu participer à Monaco, McLaren aurait pu faire appel aux pilotes de réserve Mercedes Nyck de Vries et Stoffel Vandoorne, ainsi qu’au pilote de réserve Alpine Oscar Piastri, dans le cadre de ses accords avec les autres équipes respectives.

Lire aussi :  F1 GP d'Italie : Leclerc devance Sainz de 0.077s pour le 1-2 de Ferrari FP1

« Comme toujours pour chaque week-end de course, nous avons toujours des pilotes de réserve prêts », a déclaré Seidl.

« Nous avons différents accords en place. Disons que pour le cas où Lando n’aurait pas été totalement en forme, alors oui, nous aurions eu un pilote de réserve prêt. »

Seidl a déclaré que la FP1 à Monaco avait été « certainement l’une de nos meilleures séances d’essais libres jusqu’à présent cette année », rapportant de bons retours des deux pilotes McLaren.

« Les deux voitures fonctionnaient bien, les deux pilotes se sentaient relativement à l’aise dans la voiture », a déclaré Seidl.

Lire aussi :

« Nous n’avons pas eu de problèmes. C’est ce que nous espérons lorsque nous entrons dans ce week-end spécial ici à Monaco. Il est également très important que tout soit resté en un seul morceau, étant donné la situation des pièces détachées dans laquelle je pense que chaque équipe se trouve en ce moment en Formule 1, en raison des nouvelles réglementations et du plafond.

« En même temps, il est encore tôt, évidemment. Mais c’est un bon début. »

Article précédentLes lois relatives à l’obscénité et à l’indécence se révèlent inefficaces pour assurer la sécurité des enfants en ligne.
Article suivantSelon une étude, le cerveau pourrait apprendre plus vite lorsqu’il est menacé par un danger
Ingeniero mecánico de formación, trabajé en la industria durante 10 años, sobre todo en el sector nuclear. Llevo varios años trabajando como redactor web, utilizando mis conocimientos técnicos para escribir artículos sobre temas específicos, como las finanzas,