Accueil International L’ouragan Fiona frappe les îles Turks et Caicos en tant que tempête...

L’ouragan Fiona frappe les îles Turks et Caicos en tant que tempête de catégorie 3

90
0

Fiona s’abat sur l’archipel des Caraïbes avec de fortes pluies et des inondations potentiellement mortelles après avoir traversé la République dominicaine et Porto Rico.

Des parties du pont en acier emportées par les eaux sont visibles sur les rives de la rivière Vivi après le passage de l’ouragan Fiona à Utuado, Porto Rico.
(Reuters)

L’ouragan Fiona a frappé les îles Turks et Caicos en tant que puissante tempête de catégorie 3, après avoir laissé une traînée de destruction à Porto Rico et en République dominicaine.

Fiona a fait au moins deux morts lors de son passage mardi dans les Caraïbes – un homme dont la maison a été emportée dans le département français d’outre-mer de la Guadeloupe et un autre en République dominicaine qui est mort en coupant un arbre.

Les îles Turks et Caicos, un territoire britannique de quelque 38 000 habitants, ont été frappées par de fortes pluies et des vents violents mardi, alors que Fiona se dirigeait vers le nord sur une trajectoire qui pourrait l’amener à s’approcher des Bermudes jeudi soir.

« L’ouragan Fiona s’est révélé être une tempête imprévisible », a déclaré Anya Williams, gouverneur adjoint des îles Turks et Caicos, dans un communiqué.

Mme Williams a déclaré qu’aucune victime ou blessure grave n’avait été signalée dans les îles Turques et Caïques au cours de la nuit, mais elle a exhorté les résidents à continuer à s’abriter sur place.

Des pannes d’électricité ont été signalées sur la Grande Turque et sur plusieurs autres îles de l’archipel et 165 personnes ont été admises dans des abris, a-t-elle indiqué, ajoutant que la Royal Navy britannique et les garde-côtes américains se tenaient prêts à fournir une assistance.

Le plus haut responsable américain de la gestion des catastrophes se rendait entre-temps à Porto Rico pour évaluer les dégâts dans ce territoire américain qui peine toujours à se remettre de l’ouragan Maria survenu il y a cinq ans.

Le Centre national des ouragans (NHC) a déclaré que Fiona soufflait des vents maximums de près de 185 kilomètres par heure, ce qui en fait un ouragan majeur, et qu’elle devrait devenir encore plus forte.

Le Président de la République Dominicaine, Luis Abinader, a déclaré trois provinces de l’est comme étant des zones sinistrées : La Altagracia – où se trouve la station balnéaire populaire de Punta Cana – El Seibo et Hato Mayor.

Plusieurs routes ont été inondées ou coupées par des chutes d’arbres ou de poteaux électriques autour de Punta Cana, où l’électricité a été coupée.

Les médias locaux ont montré des habitants de la ville de Higuey, sur la côte est, enfoncés jusqu’à la taille dans l’eau, tentant de récupérer des effets personnels.

J’ai de la nourriture et de l’eau

Le président américain Joe Biden a déclaré l’état d’urgence à Porto Rico – où la tempête a frappé un jour plus tôt – et a dépêché sur l’île le responsable de l’Agence fédérale de gestion des urgences.

Le gouverneur de Porto Rico, Pedro Pierluisi, a déclaré que la tempête avait causé des dommages catastrophiques sur cette île de trois millions d’habitants depuis dimanche, certaines zones ayant reçu plus de 76 centimètres de pluie.

Michelle Carlo, conseillère médicale pour Direct Relief à Porto Rico, a déclaré à CBS News que « beaucoup de gens à Porto Rico souffrent en ce moment ». « Environ 80 % des Portoricains sont toujours sans électricité et environ 65 % sont sans service d’eau », a déclaré Carlo.

A travers Porto Rico, Fiona a provoqué des glissements de terrain, bloqué des routes et renversé des arbres, des lignes électriques et des ponts, a déclaré Pierluisi.

L’ouragan a privé environ 800 000 personnes d’eau potable en raison des coupures de courant et des rivières en crue, selon les autorités.

Après des années de malheurs financiers et de récession, Porto Rico, en 2017, a déclaré la plus grande faillite jamais enregistrée par une administration locale américaine.

Plus tard dans l’année, le double choc des ouragans Irma et Maria a ajouté à la misère, dévastant le réseau électrique de l’île – qui souffre de problèmes d’infrastructure majeurs depuis des années.

Le réseau a été privatisé en juin 2021 dans le but de résoudre le problème des pannes d’électricité, mais le problème a persisté et toute l’île a été privée d’électricité au début de cette année.

Source : AFP