Accueil High-Tech Les sous-traitants de Google Fiber surmontent les obstacles et se syndiquent dans...

Les sous-traitants de Google Fiber surmontent les obstacles et se syndiquent dans le cadre du syndicat des travailleurs d’Alphabet

170
0

Les travailleurs sous-traitants de Fiber Ă  Kansas City, dans le Missouri, ont rĂ©cemment votĂ© pour rejoindre l’Alphabet Workers Union (AWU) et ont rĂ©ussi Ă  obtenir des droits de nĂ©gociation avec la direction.

Selon un rapport de CNBC, les travailleurs consistent en 10 travailleurs Ă  temps plein employĂ©s par BDS Connected Solutions par l’intermĂ©diaire de la sociĂ©tĂ© mère de Google, Alphabet, Inc. Ils travaillent dans un magasin de dĂ©tail pour Google Fiber, qui est le projet de Google qui fournit un accès Internet Ă  haut dĂ©bit Ă  19 États amĂ©ricains, dont le Missouri, selon Google Fiber.

DĂ©tails du vote des sous-traitants de Google Fiber

Selon Fortune, les sous-traitants ont prĂ©cĂ©demment dĂ©posĂ© leur demande de vote pour rejoindre le syndicat auprès du National Labor Relations Board (NLRB) le 4 janvier 2022, date du premier anniversaire de la crĂ©ation de l’UTA.

La pétition des sous-traitants demandait également au NLRB de désigner BDS Connected Solutions comme employeur au lieu de Google.

Les sous-traitants ont votĂ© Ă  9 contre 1 en faveur de la syndicalisation dans l’espoir que les travailleurs des sous-traitants de Google et les employĂ©s Ă  temps plein bĂ©nĂ©ficient des mĂŞmes protections et avantages.

Fortune a notĂ© que les 10 sous-traitants sont maintenant les premiers AWU-Communication Workers of America (CWA) qui ont des droits de nĂ©gociation avec la direction grâce Ă  la reconnaissance officielle du NLRB. Les prĂ©cĂ©dents membres du syndicat d’Alphabet ont Ă©tĂ© jugĂ©s comme n’Ă©tant pas allĂ©s aussi loin, et en tant que tels, ils ne pouvaient pas nĂ©gocier de contrats de travail avec leur employeur.

Lire aussi :  Le gendarme australien de la concurrence poursuit Meta pour des publicitĂ©s frauduleuses

Lire la suite : [VIRAL FLASHBACK] Le mème « Ils emmènent les Hobbits à Isengard » : voici des exemples populaires sur YouTube

L’AWU compte aujourd’hui plus de 800 membres rĂ©partis sur diffĂ©rents sites de l’entreprise, mais elle fonctionnait auparavant selon le modèle du « syndicat minoritaire », en ce sens que le syndicat n’a pas le droit de nĂ©gocier avec la direction.

CNBC a mentionnĂ© que les efforts des sous-traitants de Kansas City pourraient inciter d’autres syndicats et groupes de travailleurs Ă  organiser leurs propres Ă©lections.

Eris Derickson, un associĂ© de vente au dĂ©tail chez BDS Connected Solution et Google Fiber et l’un des 10 sous-traitants, a dĂ©clarĂ© que leur campagne a fait face Ă  de nombreux efforts pour les dĂ©courager d’exercer leur droit Ă  une voix collective sur le lieu de travail. Cependant, il leur est apparu clairement qu’ils pouvaient « façonner positivement » leur travail. [their] les conditions de travail pour garantir [they] tous aient accès Ă  un salaire, des avantages et des protections de qualitĂ©. [they] ont mĂ©rité ».

Lire aussi :  Google poursuit lĂ©galement l'auteur d'une "fraude aux chiots" au Cameroun

« Nous apprĂ©cions tous notre travail avec Google Fiber et nous sommes impatients de nous asseoir Ă  la table des nĂ©gociations avec BDS Connected Solutions pour Ă©tablir une nouvelle norme pour notre lieu de travail afin d’amĂ©liorer l’expĂ©rience des travailleurs, des clients et de l’entreprise », a dĂ©clarĂ© Derickson.

BDS Connected Solutions n’a pas Ă©tĂ© en mesure de commenter ce dĂ©veloppement, selon CNBC.

Inspiration pour les travailleurs d’autres secteurs

CNBC rapporte que le succès des sous-traitants s’inscrit dans un mouvement plus large dans le secteur de la technologie, oĂą les employĂ©s des entreprises technologiques tentent de se syndiquer. En fait, c’est ce que font les travailleurs d’Amazon sur plusieurs sites, qui sont en train de voter pour la deuxième fois pour dĂ©cider de former ou non un syndicat.

Ce mouvement se retrouve Ă©galement dans d’autres secteurs du travail tels que le commerce de dĂ©tail et la restauration dans des entreprises comme Starbucks et Recreational Equipment, Inc.

Selon le Guardian, mĂŞme les travailleurs de la technologie du Times se battent contre les tentatives visant Ă  les dissuader de former un syndicat.

Article connexe : Google refuse une augmentation de salaire malgrĂ© l’inflation : Combien gagne un employĂ© de Google ?

Article prĂ©cĂ©dentExplorer le lien vital entre les microbes intestinaux, l’activitĂ© physique et la santĂ©
Article suivantChevrolet annonce le remplacement de la Silverado conduite par un jeune de 16 ans au milieu d’une tornade.
Tras una licenciatura en economía, un máster en gestión estratégica y 18 meses de viaje por todo el mundo, empecé a trabajar como redactor de páginas web.