Accueil International Les raids anti-terroristes en Belgique deviennent meurtriers

Les raids anti-terroristes en Belgique deviennent meurtriers

59
0

Fast News

L’opĂ©ration, qui a Ă©tĂ© lancĂ©e contre un groupe d’extrĂȘme droite prĂ©sumĂ©, a permis de perquisitionner une douzaine d’adresses autour de la ville d’Anvers, dans le nord du pays.

Dans un communiqué, les procureurs ont déclaré que « de nombreuses armes et munitions » ont été saisies lors des raids.
(AFP)

Une personne est dĂ©cĂ©dĂ©e dans une fusillade avec la police belge lors de raids contre un groupe d’extrĂȘme droite prĂ©sumĂ©, ont indiquĂ© les procureurs.

L’opĂ©ration, qui visait une douzaine d’adresses autour de la ville d’Anvers (nord), a Ă©tĂ© lancĂ©e pour contrer « la prĂ©paration d’une attaque terroriste ».

Dans un communiqué, les procureurs ont déclaré que « de nombreuses armes et munitions » ont été saisies lors des raids. Certaines de ces armes étaient légalement enregistrées, ont-ils précisé mercredi.

Au cours d’un raid, « un Ă©change de coups de feu a eu lieu entre les forces de l’ordre et l’une des personnes se trouvant Ă  l’intĂ©rieur d’un bĂątiment. Cette personne est dĂ©cĂ©dĂ©e ».

Le communiquĂ© ne donne pas d’autres dĂ©tails sur la fusillade ou le groupe visĂ©.

Le week-end dernier, quatre suspects nĂ©erlandais ont Ă©tĂ© arrĂȘtĂ©s pour ce que les procureurs ont dĂ©crit comme un plan d’enlĂšvement du ministre belge de la justice, Vincent Van Quickenborne.

On ignore si cet incident est lié aux perquisitions effectuées mercredi à Anvers et dans sa banlieue, dans le village voisin de Kasterlee et dans la ville de Gand.

LIRE PLUS : Des membres d’un groupe d’extrĂȘme droite arrĂȘtĂ©s en Allemagne pour un projet d’enlĂšvement de ministre

Source : AFP