Accueil Sports Les pilotes de F1 demandent à la FIA de revoir le resserrement...

Les pilotes de F1 demandent à la FIA de revoir le resserrement des stands.

53
0

La prochaine course à Singapour présente également l’un des pitlanes les plus étroits de la saison.

Sainz a été l’un des nombreux pilotes à être impliqué dans des incidents de dégagement dangereux au cours du week-end de Zandvoort, et dans son cas, il a conduit dans la trajectoire de Fernando Alonso.

Lors d’un arrêt précédent de Sainz, Sergio Perez a écrasé un volant de Ferrari alors qu’il quittait le stand de Red Bull.

Sainz a reçu une pénalité de cinq secondes pour cette sortie non sécurisée, mais l’Espagnol est plus préoccupé par les risques potentiels pour les membres de l’équipe dans les pitlanes plus serrés du calendrier.

« Absolument, je pense que c’est quelque chose dont on ne parle pas assez, que nous allons dans des pitlanes pendant l’année qui sont définitivement trop serrés », a-t-il déclaré.

« Et nous devons améliorer la sécurité des mécaniciens, parce que nous oublions que ces personnes qui portent des combinaisons et des casques pendant les pitstops sont au milieu de voitures qui roulent à 80km/h, et qu’elles sont à quelques centimètres d’incidents et de situations très dangereuses.

Lire aussi :  L'équipe Alpine F1 est ouverte à un prêt de Piastri pour 2023.

« Et je pense que Zandvoort est un grand circuit, je veux y retourner chaque année. Et je veux continuer à courir à Zandvoort, Singapour, Budapest, mais je parle de pitlanes étroits.

Carlos Sainz, Ferrari F1-75, dans les stands

Carlos Sainz, Ferrari F1-75, dans les stands.

Photo par : Andy Hone / Motorsport Images

« Nous devons penser à la mécanique et à la façon dont tout est serré là-dedans, parce que c’est juste trop serré. Et je pense que nous devons améliorer la sécurité. »

Sainz a noté que les pitlanes peuvent être particulièrement dangereux lorsque plusieurs voitures s’arrêtent pendant les situations de voiture de sécurité, et que les équipes tentent d’empiler leurs voitures.

« Nous parlons beaucoup de la sécurité des voitures, de la sécurité des circuits. Mais dans la pitlane, je suis inquiet qu’un jour quelque chose se produise si nous continuons à avoir ces voies de stands étroites et qu’il se passe tant de choses, surtout quand il y a plusieurs arrêts au stand en même temps. »

Lire aussi :  Les données qui laissent présager une surprise Alfa Romeo F1 à Monaco.

Le président de la GPDA, George Russell, est d’accord pour dire que la FIA devrait se pencher sur les pitlanes.

« Certainement à Zandvoort, c’était trop serré, et quelque chose doit être fait à ce sujet », a déclaré le pilote Mercedes. « Il n’y a aucun doute là-dessus. Cela doit être assez intimidant pour les gars qui font l’arrêt au stand.

« Quand vous avez une voiture qui arrive à 60 ou 80km/h, et que vous sortez, les pneus sont froids, la voiture donne des coups de pied. Donc dans un circuit comme celui-là, je ne suis pas trop sûr de la solution. Mais nous devons trouver un meilleur compromis, c’est sûr. »