Accueil International Le président du Kazakhstan, M. Tokayev, convoque des élections présidentielles anticipées en...

Le président du Kazakhstan, M. Tokayev, convoque des élections présidentielles anticipées en novembre.

62
0

Fast News

L’élection anticipée peut minimiser les risques d’une éventuelle détérioration de l’économie et de la perte du soutien du public dans un contexte de turbulences géopolitiques dans la région, selon les analystes.

Les relations entre le président kazakh Kassym-Jomart Tokayev et son prédécesseur Nursultan Nazarbayev semblent s’être dégradées après de violents troubles en janvier.
(Archives Reuters)

Le président kazakh Kassym-Jomart Tokayev a convoqué une élection présidentielle anticipée, mettant ainsi en œuvre un plan qu’il avait annoncé au début du mois.

Les élections anticipées doivent avoir lieu le 20 novembre, selon un décret publié par son bureau, mercredi.

Le vote, qu’il est susceptible de remporter, réduira son mandat actuel, mais lui donnera un second mandat plus long après qu’une récente réforme constitutionnelle dans cette nation d’Asie centrale riche en pétrole l’ait fait passer de cinq à sept ans.

Selon les analystes, la tenue d’une élection anticipée minimise les risques liés à une éventuelle détérioration de l’économie et à la perte du soutien de la population dans un contexte de turbulences géopolitiques dans la région post-soviétique au sens large.

Cela donne également une longueur d’avance à M. Tokayev, qui a mis en œuvre une série de réformes, annoncé une augmentation du salaire minimum et d’autres aides, et s’est séparé de son prédécesseur, Nursultan Nazarbayev.

LIRE PLUS : L’Europe peut-elle recevoir du pétrole kazakh par l’oléoduc Bakou-Tbilissi-Ceyhan ?

La politique post-Nazarbayev

Nazarbayev, qui a dirigé le Kazakhstan pendant trois décennies, a officiellement passé les rênes à Tokayev en 2019, mais est resté une figure puissante jusqu’en janvier dernier, lorsque Tokayev a pris la tête du conseil de sécurité du pays au milieu de violents troubles.

Un certain nombre de proches de Nazarbayev ont depuis perdu des emplois importants dans le secteur public et plusieurs hommes d’affaires proches de lui ont été arrêtés et ont rendu à l’État des centaines de millions de dollars que les autorités affirment désormais avoir gagnés illégalement.

LIRE PLUS : Le Kazakhstan change le nom de la capitale de Nur-Sultan en Astana.

Source : fr.palestinaliberation.com et agences