Accueil Sports Le GP de Monaco restera au calendrier de la F1 jusqu’en 2025

Le GP de Monaco restera au calendrier de la F1 jusqu’en 2025

60
0

Après des mois d’incertitude quant Ă  l’avenir de l’Ă©vĂ©nement, en raison de divergences d’opinion sur la redevance d’accueil de la course, les droits de tĂ©lĂ©vision, le sponsoring sur la piste et l’infrastructure, un accord a finalement Ă©tĂ© conclu pour trois annĂ©es supplĂ©mentaires.

La nouvelle est tombée alors que la F1 confirmait son calendrier de 24 courses pour 2023, qui commence à Bahreïn en mars et se termine à Abu Dhabi en novembre.

Bien qu’aucun dĂ©tail sur les termes de l’accord n’ait Ă©tĂ© publiĂ©, la F1 et l’Automobile Club de se sont rĂ©jouis que la question ait Ă©tĂ© rĂ©glĂ©e.

Le PDG de la F1, Stefano Domenicali, a dĂ©clarĂ© : « Je suis heureux de confirmer que nous courrons Ă  Monaco jusqu’en 2025 et je suis impatient d’ĂŞtre de retour dans les rues de cette cĂ©lèbre PrincipautĂ© pour le championnat de l’annĂ©e prochaine, le 28 mai.

« Je tiens Ă  remercier toutes les personnes impliquĂ©es dans ce renouvellement et en particulier S.A.S. le Prince Albert II de Monaco, Michel Boeri, PrĂ©sident de l’Automobile Club de Monaco et toute son Ă©quipe. Nous nous rĂ©jouissons d’ĂŞtre de retour la saison prochaine pour poursuivre notre partenariat ensemble. »

Lire aussi :  Aston Martin n'est pas plus rapide Ă  Imola malgrĂ© son double pointage en F1 - Krack
Une vue de la piste

Une vue de la piste

Photo par : Mark Sutton / Motorsport Images

Le nouveau contrat sera probablement assorti de conditions bien meilleures pour la F1, qui avait clairement fait savoir qu’elle Ă©tait prĂŞte Ă  quitter Monaco si des concessions n’Ă©taient pas faites.

En ce qui concerne la redevance d’accueil de la course, il est entendu que la redevance annuelle de Monaco, estimĂ©e Ă  environ 15 millions de dollars, reprĂ©sentait environ la moitiĂ© de ce que de nombreux autres sites offraient – la F1 souhaitait donc vivement qu’elle soit plus conforme Ă  ce qu’elle obtient ailleurs.

Mais les frustrations de la F1 Ă  l’Ă©gard de Monaco ne se limitent pas au prix. La nature de la rĂ©alisation tĂ©lĂ©visuelle, traditionnellement confiĂ©e Ă  un directeur local plutĂ´t qu’au personnel habituel de F1 TV, suscitait de l’agacement.

Lire aussi :  Vettel donne encore "tout ce que j'ai" pour aider Aston Ă  se prĂ©parer pour F1 2023

De plus, la F1 n’Ă©tait pas très satisfaite du fait que Monaco concluait rĂ©gulièrement ses propres contrats publicitaires sur la piste, parfois avec des sponsors qui entraient en conflit avec certains des partenaires les plus en vue de la sĂ©rie.

L’annĂ©e dernière, Monaco a conclu un accord avec la marque de montres TAG Heuer, qui est un concurrent direct du partenaire officiel de la F1 en matière de chronomĂ©trage, Rolex, et dont la marque est très prĂ©sente sur les circuits de F1.

La F1 a Ă©galement envisagĂ© la possibilitĂ© de modifier le tracĂ© de la piste de Monaco afin d’amĂ©liorer les dĂ©passements, mais il est peu probable que cela puisse ĂŞtre rĂ©alisĂ© Ă  court terme.

Article prĂ©cĂ©dentLes manifestations s’Ă©tendent en Iran sur fond d’inquiĂ©tude quant Ă  la rĂ©pression meurtrière.
Article suivantLa batterie Megapack de Tesla a pris feu en Californie – Y a-t-il une victime ?
Ingeniero mecánico de formación, trabajé en la industria durante 10 años, sobre todo en el sector nuclear. Llevo varios años trabajando como redactor web, utilizando mis conocimientos técnicos para escribir artículos sobre temas específicos, como las finanzas,