Accueil International L’AIEA va inspecter la centrale nucléaire de Zaporizhzhia en Ukraine

L’AIEA va inspecter la centrale nucléaire de Zaporizhzhia en Ukraine

86
0

Fast News

L’organisme de surveillance nucléaire des Nations unies évaluera les dommages causés par les récents bombardements près de la centrale nucléaire de Zaporizhzhia, que la Russie et l’Ukraine se sont mutuellement attribués.

Zaporizhzhia, la plus grande centrale nucléaire d'Europe, a été capturée par les troupes russes en mars, et a été un point chaud majeur dans le conflit de six mois.

Zaporizhzhia, la plus grande centrale nucléaire d’Europe, a été prise par les troupes russes en mars, et a été un point chaud majeur dans le conflit de six mois.
(Alexander Ermochenko / File / Reuters)

L’organisme de surveillance nucléaire de l’ONU va inspecter cette semaine la centrale nucléaire de Zaporizhzhia, tenue par la Russie, en Ukraine, a-t-il déclaré sur Twitter.

L’annonce de lundi intervient après des mois de négociations au cours desquelles l’Agence internationale de l’énergie atomique a cherché à obtenir l’accès à la centrale, que le personnel ukrainien exploite sous les ordres des forces russes, une situation qui, selon l’AIEA, menace la sécurité de la plus grande centrale nucléaire d’Europe.

La mission dirigée par le chef de l’AIEA, Rafael Grossi, évaluera les dommages causés par les récents bombardements près de la centrale nucléaire de Zaporizhzhia (ZNPP), que la Russie et l’Ukraine se sont mutuellement attribués.

« Nous devons protéger la sûreté et la sécurité de la plus grande installation nucléaire d’Ukraine et d’Europe », a déclaré M. Grossi sur Twitter avec une photo de lui-même et de 13 autres membres du personnel, apparemment au terminal VIP de l’aéroport de Vienne.

« Je suis fier de diriger cette mission qui sera à #ZNPP plus tard cette semaine », a-t-il ajouté.

Objectifs de l’inspection

Ni lui ni l’agence n’ont précisé quand ils arriveraient à Zaporizhzhia.

Le ministère ukrainien de l’énergie a déclaré qu’il ne ferait aucun commentaire sur le voyage de la mission de l’AIEA « pour des raisons de sécurité ».

Les Nations unies et l’Ukraine ont demandé le retrait des équipements et du personnel militaires de la centrale pour s’assurer qu’elle ne soit pas une cible dans le conflit.

L’AIEA a indiqué séparément sur Twitter que la mission évaluerait les dommages physiques, les conditions dans lesquelles le personnel travaille à la centrale et « déterminerait la fonctionnalité des systèmes de sûreté et de sécurité ».

Elle va également « effectuer des activités de sauvegarde urgentes », une référence au suivi des matières nucléaires.

LIRE PLUS : Live blog : Les bombardements près de la centrale nucléaire ukrainienne alimentent les craintes d’une catastrophe

Source : fr.palestinaliberation.com et agences

Lire aussi :  Les syndicats britanniques des chemins de fer et des postes reportent leurs grèves après le décès de la reine.
Article précédentLa police enquête sur l' »extorsion » de Pogba
Article suivantLes États-Unis vont nommer un envoyé spécial pour l’Arctique
Soy un viajero de 29 años y vendedor en una tienda de prêt-à-porter. Me incorporé al equipo de redacción de AltaVision.news en octubre de 2021.