Accueil International La Türkiye condamne la levée de l’embargo américain sur les armes pour...

La Türkiye condamne la levée de l’embargo américain sur les armes pour l’administration chypriote grecque

73
0

Ankara demande à Washington de reconsidérer sa décision de lever les restrictions commerciales en matière de défense imposées à l’administration chypriote grecque pour l’exercice 2023 et de « poursuivre plutôt une politique équilibrée envers les deux parties de l’île ».

Ankara affirme que la décision des États-Unis conduira à une course aux armements et nuira à la paix et à la stabilité en Méditerranée orientale.
(Archives AA)

La a « fermement » condamné la décision américaine de lever l’embargo sur les armes à destination de l’administration chypriote grecque.

« Nous condamnons fermement l’élargissement de la portée de la décision prise par les États-Unis en septembre 2020 de lever l’embargo sur les armes à l’égard de l’administration chypriote grecque », a déclaré le ministère turc des Affaires étrangères dans un communiqué samedi.

« Cette décision, qui est en contradiction avec le principe d’égalité des deux parties sur l’île, et qui renforcera encore l’intransigeance de la partie chypriote grecque, affectera négativement les efforts visant à régler la question chypriote ; et elle conduira à une course aux armements sur l’île, nuisant à la paix et à la stabilité en Méditerranée orientale », a-t-il ajouté.

Lire aussi :  Le Liban approuve l'accord sur la frontière maritime avec Israël

LIRE PLUS : EXCLUSIF : Une solution à deux États « la seule formule » pour résoudre le conflit chypriote

Les États-Unis ont levé les restrictions commerciales en matière de défense imposées à l’administration chypriote grecque pour l’année fiscale 2023, a indiqué vendredi le département d’État.

« Le secrétaire d’État Antony J. Blinken a déterminé et certifié au Congrès que la République de Chypre a rempli les conditions nécessaires en vertu de la législation pertinente pour permettre l’approbation des exportations, réexportations et transferts d’articles de défense », a déclaré le porte-parole du département d’État Ned Price.

La Türkiye demande aux Etats-Unis de reconsidérer leur décision

La politique américaine exige le refus des exportations, réexportations ou transferts d’articles de défense vers Chypre, à moins que le président ne détermine et ne certifie aux commissions du Congrès que les autorités de ce pays coopèrent avec Washington pour mettre en œuvre des réglementations contre le blanchiment d’argent et des réformes de surveillance de la réglementation financière.

Lire aussi :  La Turquie envoie de nouveaux "trains de la bonté" au Pakistan ravagé par les inondations.

Ankara a appelé les Etats-Unis « à reconsidérer cette décision et à poursuivre une politique équilibrée envers les deux parties de l’île ».

« La communauté internationale, y compris les États-Unis, devrait réaffirmer l’égalité souveraine et le statut international égal du peuple chypriote turc, qui ont également été confirmés par les accords de 1959-60, et agir en conséquence », a-t-il ajouté.

LIRE PLUS : Comment l’opération de la Turquie à Chypre a apporté la paix il y a 48 ans

« En tout état de cause, la Türkiye, en tant que pays garant, conformément à ses responsabilités légales et historiques, continuera à prendre les mesures nécessaires pour l’existence, la sécurité et la sérénité des Chypriotes turcs, par tous les moyens. »

Source : AA

Article précédentL’eczéma qui démange chez les enfants est enfin soulagé
Article suivantBangladesh : Un jeune Rohingya tué par des obus de mortier provenant du Myanmar
Soy un viajero de 29 años y vendedor en una tienda de prêt-à-porter. Me incorporé al equipo de redacción de AltaVision.news en octubre de 2021.