Accueil International La Russie affirme que la livraison de gaz par gazoduc au Pakistan...

La Russie affirme que la livraison de gaz par gazoduc au Pakistan est possible

86
0

Le Premier ministre Sharif s’est entretenu avec le dirigeant russe Poutine en OuzbĂ©kistan. Islamabad a rĂ©affirmĂ© son engagement Ă  travailler en Ă©troite collaboration avec Moscou dans « tous les domaines d’intĂ©rĂŞt mutuel ».

Le prĂ©sident russe Poutine (Ă  droite) rencontre le premier ministre pakistanais Sharif en marge de la rĂ©union de l’Organisation de coopĂ©ration de Shanghai Ă  Samarkand, en OuzbĂ©kistan.
(AP)

Le prĂ©sident russe Vladimir Poutine a dĂ©clarĂ© que la fourniture de gaz par gazoduc au Ă©tait possible et qu’une partie de l’infrastructure Ă©tait dĂ©jĂ  en place.
possible et qu’une partie de l’infrastructure Ă©tait dĂ©jĂ  en place,
a rapportĂ© l’agence de presse publique russe RIA.

Poutine et le Premier ministre pakistanais Shehbaz Sharif se sont rencontrés jeudi en marge de la conférence de la Coopération de Shanghai.
jeudi en marge du sommet de l’Organisation de coopĂ©ration de
de l’Organisation de coopĂ©ration de Shanghai (OCS) Ă  Samarkand, en OuzbĂ©kistan.

« Le premier ministre a rĂ©affirmĂ© l’engagement du Pakistan Ă  travailler Ă©troitement avec la pour Ă©tendre et renforcer la coopĂ©ration.
Ă©troitement avec la Russie afin d’Ă©tendre et de renforcer la coopĂ©ration
entre les deux pays dans tous les domaines d’intĂ©rĂŞt commun, y compris la sĂ©curitĂ© alimentaire
la sĂ©curitĂ© alimentaire, le commerce et l’investissement, l’Ă©nergie, la dĂ©fense et la sĂ©curité ».
sécurité », a déclaré le bureau de M. Sharif.

Lire aussi :  Kiev veut couper les liens avec TĂ©hĂ©ran en raison de l'utilisation de drones iraniens dans des attaques meurtrières.

Les deux parties ont convenu de convoquer la prochaine réunion de la
Commission Intergouvernementale (IGC) Ă  Islamabad Ă  une date
date, selon le rapport.

Le gazoduc longtemps retardĂ© et vital pour l’Ă©conomie du pays d’Asie du
pays d’Asie du Sud – le projet de gazoduc Pakistan Stream, Ă©galement connu
Ă©galement connu sous le nom de gazoduc Nord-Sud – doit ĂŞtre construit en
en collaboration avec des entreprises russes.

Les deux pays ont convenu en 2015 de construire un gazoduc de 1 100 km pour acheminer le gaz naturel liquĂ©fiĂ© importĂ© de Karachi, sur la cĂ´te de la mer d’Arabie, vers les centrales Ă©lectriques de la rĂ©gion.
importĂ© de Karachi, sur la cĂ´te de la mer d’Arabie, Ă  des centrales Ă©lectriques
la province du Punjab, au nord-est du pays.

Lire aussi :  L'Autrichien Van der Bellen reste prĂ©sident et Ă©vite le second tour - projections

LIRE PLUS :
La Russie et le Pakistan signent un accord pour construire le gazoduc Pakistan Stream

Sanctions américaines

La capacitĂ© annuelle prĂ©vue de l’olĂ©oduc est de 12.4
milliards de mètres cubes (bcm), avec la possibilitĂ© d’ĂŞtre augmentĂ©e
à 16 milliards de mètres cubes.

Le projet, qui devait être lancé en 2020, a été retardé après que la Russie a dû remplacer le participant initial, qui a été frappé par une crise économique.
la Russie a dû remplacer le participant initial, qui a été frappé par des sanctions occidentales.
sanctions occidentales.

Le Premier ministre Sharif a dĂ©clarĂ© au cours des dernières semaines que son gouvernement Ă©tait Ă©galement intĂ©ressĂ© par l’achat de blĂ© russe s’il Ă©tait proposĂ© Ă  un prix raisonnable.
intĂ©ressĂ© par l’achat de blĂ© Ă  la Russie s’il Ă©tait proposĂ© Ă  de
meilleurs taux.

Son prĂ©dĂ©cesseur, Imran Khan, s’est rendu Ă  Moscou en fĂ©vrier, le
le jour oĂą la Russie a fait irruption en Ukraine.

Khan a prétendu que cette visite avait provoqué la colère des
, qu’il a plus tard accusĂ© de conspirer pour renverser
son gouvernement. Washington nie cette allégation.

LIRE PLUS :
La rivalité entre les États-Unis et la Chine assombrit les efforts du Pakistan pour rétablir ses liens avec Washington.

Source : Reuters

Article prĂ©cĂ©dentL’Iran : Une nouvelle solution pour contrer les sanctions amĂ©ricaines
Article suivantDrugovich : le champion de F2 devrait ĂŞtre autorisĂ© Ă  revenir s’il n’y a pas de places disponibles en F1.
Soy un viajero de 29 años y vendedor en una tienda de prêt-à-porter. Me incorporé al equipo de redacción de AltaVision.news en octubre de 2021.