Accueil Sports Hamilton : La malchance « doit s’arrêter à un moment donné » après le...

Hamilton : La malchance « doit s’arrêter à un moment donné » après le drapeau rouge de Monaco.

144
0

Hamilton et Mercedes sont arrivés à Monaco avec l’espoir de faire un nouveau pas en avant après avoir semblé faire un grand pas pour remédier à son problème de marsouin avec ses mises à jour en Espagne le week-end dernier.

Après avoir eu du mal à rebondir sur les bosses de Monaco lors des essais vendredi, Hamilton n’a pu se qualifier qu’en huitième position pour Mercedes samedi.

Le septuple champion du monde était sixième après les premiers tours de Q3, mais n’a pas pu améliorer son dernier tour en raison d’un drapeau rouge sorti suite à l’accident impliquant Sergio Perez et Carlos Sainz.

Hamilton n’était pas très confiant quant à ses chances de remonter dans l’ordre dimanche, étant donné la difficulté de dépasser à Monaco, disant qu’il « espérait que la météo joue et crée des opportunités, et peut-être que les gens adopteront des stratégies différentes ».

« Ce serait bien d’avoir de la chance pour une fois », a ajouté Hamilton. « J’ai eu [bad luck] toute l’année. Il faut bien que ça s’arrête à un moment donné. »

Lire aussi :  Albon : Des tours de qualification dans le dernier relais pour un point surprise en F1

« Ce serait bien d’avoir de la chance pour une fois. J’ai eu [bad luck] toute l’année. Il faut bien que ça s’arrête à un moment donné. »

Photo par : Erik Junius

Hamilton a devancé son coéquipier George Russell lors des premiers tours de piste de la Q3, mais ce dernier s’est amélioré en fin de séance pour s’emparer de la sixième place sur la grille.

Hamilton a terminé à plus d’une seconde du temps de la pole position du pilote Ferrari Charles Leclerc, mais a déclaré qu’il s’attendait à ce que Monaco soit difficile pour Mercedes étant donné ses difficultés dans le dernier secteur à Barcelone tout le week-end.

« Je m’y attendais un peu, nous n’étions pas très bons dans les basses vitesses lors de la dernière course de toute façon », a déclaré Hamilton.

« En fait, dans la course, c’était OK, mais [not] sur un seul tour, donc je m’attendais à ce que ce soit difficile ici.

Lire aussi :  En direct : Commentaires et mises à jour du GP d'Australie - FP1 & FP2 | Texte en direct

« Je pense que c’est pire que ce que nous avions prévu, à cause des bosses. C’est super rebondissant et bosselé pour nous partout, lent, moyen et haut. [speed corners]. Donc, un défi. »

Lisez aussi :

Le patron de Mercedes F1, Toto Wolff, ne pense pas que les difficultés rencontrées sur les bosses indiquent un retour du marsouin pour la voiture W13, car elle « touche le sol d’une manière très différente ».

« Nous n’avons pas de retour du « porpoising », nous touchons le fond », a expliqué Wolff lorsque Autosport l’a interrogé sur les problèmes de rebondissement. « La voiture est trop rigide, trop basse, et c’est juste le même écart que lors des qualifications à Barcelone.

« Donc c’est probablement réaliste où nous avons fini. La voiture est bonne pour la cinquième et la sixième place et [Lando] Norris nous a devancés, mais nous ne devions pas nous attendre à des miracles, surtout ici à Monaco. « 

Article précédent#ThisWeekOnITP : Lacework licencie 20% de ses effectifs, le témoin expert d’Amber Heard devient viral, et plus encore !
Article suivantVous cherchez à expérimenter la RV par vous-même ? Voici 3 casques VR parmi lesquels vous pouvez choisir
Ingeniero mecánico de formación, trabajé en la industria durante 10 años, sobre todo en el sector nuclear. Llevo varios años trabajando como redactor web, utilizando mis conocimientos técnicos para escribir artículos sobre temas específicos, como las finanzas,