Accueil Sports GP F1 Singapour : Leclerc en pole alors que Verstappen n’est que...

GP F1 Singapour : Leclerc en pole alors que Verstappen n’est que huitième.

58
0

Après que les fortes pluies qui ont précédé la FP3 aient détrempé le circuit de Marina Bay et signifié que la session a été coupée en deux, la Q1 a commencé avec des parcelles du tracé encore très humides mais la majorité sèche.

Les pilotes de tête ont donc roulé en pneus intermédiaires pour passer à la Q3, avant que la majorité ne passe aux slicks. Toutes les voitures ont été alimentées en carburant pour circuler dans chaque segment afin de profiter des conditions sèches et de l’évolution de la piste.

Lewis Hamilton a ouvert la voie au début de la Q3 avec un temps de 1m53.082s qui a dépassé l’effort initial de Yuki Tsunoda, qui était encore en tête avec les pneus intermédiaires.

Hamilton, Leclerc et Fernando Alonso se sont échangés la première place tout au long de la partie médiane de la Q3, tandis que Verstappen a montré un rythme rapide dans le premier secteur avant de perdre régulièrement avec de grosses glissades dans les parties encore humides du secteur final.

Leclerc a signé la pole en 1m49.412s à moins d’une minute de la fin, mais son opposition n’a pas pu le déposer lors d’une course où il pourrait perdre la lutte pour le titre 2022 au profit de Verstappen.

Sergio Perez s’est classé deuxième, avant qu’Hamilton ne réalise un deuxième secteur violet pour menacer brièvement la première place de Leclerc avant de retomber dans les derniers virages.

Lire aussi :  Comment les décisions prises par Ferrari et regrettées par Red Bull ont conduit à la masterclass de Leclerc à Melbourne.

Carlos Sainz a pris la quatrième place devant Alonso, Lando Norris et Pierre Gasly, puis Verstappen.

Sergio Perez, RB18 Red Bull Racing

Sergio Perez, Red Bull Racing RB18

Photo par : Simon Galloway / Motorsport Images

Il a abandonné ses deux derniers runs – le premier comprenant un premier secteur époustouflant avant qu’une glissade au virage 18 ne le fasse reculer pour un dernier effort.

Il était proche de battre son précédent record personnel, mais Red Bull lui a ordonné de rentrer aux stands et de ne pas terminer le tour, à sa grande frustration et confusion.

Kevin Magnussen avait, comme Tsunoda, commencé la Q3 sur les inters mais est passé aux slicks bien plus tôt que le coureur d’AlphaTauri – les deux hommes ont terminé neuvième et dixième.

Leclerc est arrivé en tête de la Q2 en utilisant les pneus intermédiaires tout au long de la course, bien qu’il ait demandé à son équipe Ferrari d’envisager l’utilisation de slicks alors que la piste continuait à sécher.

Alors que toutes les équipes ont été évaluées, seules les Aston Martin de Sebastian Vettel et Lance Stroll, ainsi que Zhou Guanyu d’Alfa Romeo ont choisi de risquer les softs.

Aucun d’entre eux n’a été plus rapide que les autres, et Vettel a gâché ce qui avait été un dernier tour prometteur en bloquant ses deux roues avant et en glissant dans la sortie du virage 7.

Il s’est retrouvé 14ème devant Zhou qui s’est plaint de n’avoir « aucune adhérence » sur ses slicks, et Stroll a terminé devant en 12ème position.

Lire aussi :  Bottas : Le GP du Mexique aurait pu être "une autre histoire" avec des pneus tendres.
Lewis Hamilton, Mercedes W13, Charles Leclerc, Ferrari F1-75

Lewis Hamilton, Mercedes W13, Charles Leclerc, Ferrari F1-75

Photo par : Lionel Ng / Motorsport Images

Les remontées tardives de Gasly et Magnussen ont permis à George Russell d’être éliminé en 11e position pour Mercedes, tandis que Mick Schumacher était l’autre pilote qui n’a pas participé à la séance de qualification.

Le pilote Haas a établi un record personnel dans son dernier tour, mais n’a pu faire mieux que 13e.

En Q1, les pilotes sont partis en inters, avec les deux Mercedes faisant la queue au bout de la pitlane en attendant le début de l’action. Magnussen, Leclerc et Alex Albon ont été parmi les pilotes à glisser sur les échappatoires des virages 8 et 18.

Verstappen a également eu un gros moment en glissant vers le mur à la sortie du virage 17 en direction du virage sous la grande tribune du front de mer à la fin du troisième secteur, mais il a tenu bon et a continué à prendre la tête du segment devant Hamilton et Leclerc, le dernier n’étant pas venu prendre un nouveau jeu d’inters.

L’amélioration de dernière minute de Schumacher a éliminé Valtteri Bottas, Daniel Ricciardo étant 17e malgré un record personnel lors de son dernier effort.

Esteban Ocon n’a pas non plus trouvé de solution et a terminé 18e devant les deux Williams Albon et Nicholas Latifi.

Résultats complets des qualifications :

Article précédentBlog en direct : L’Allemagne va fournir à l’Ukraine un système de défense aérienne « dans quelques jours ».
Article suivantUn simple lavage nasal peut prévenir les hospitalisations et les décès dus au COVID-19
Ingeniero mecánico de formación, trabajé en la industria durante 10 años, sobre todo en el sector nuclear. Llevo varios años trabajando como redactor web, utilizando mis conocimientos técnicos para escribir artículos sobre temas específicos, como las finanzas,