Accueil Sports GP F1 Monaco : Leclerc s’empare de la pôle à son domicile...

GP F1 Monaco : Leclerc s’empare de la pôle à son domicile alors que P P P l’accident en fin d’après-temps

174
0

Leclerc avait devancé son coéquipier Carlos Sainz avant les derniers tours de Q3, avec son 1m11.376s comme temps de référence pour la pole.

Perez semblait être le meilleur espoir de Red Bull pour la pole après avoir dominé la FP3 et avoir devancé Max Verstappen tout au long des qualifications, et il a talonné Leclerc dans les derniers tours en pneus tendres, le deuxième jeu pour les trois premiers coureurs du segment final.

Leclerc a établi un secteur violet dans le premier tiers de son effort final – il a fini par avoir le temps le plus rapide des trois sur la base de son tour de 1m11.376s – tandis que le suivant Perez n’a pas pu reproduire un record personnel à ce moment-là.

Alors que Leclerc sortait du tunnel, Perez a perdu l’arrière de sa Red Bull et a écrasé l’arrière droit de sa voiture contre les barrières à la sortie de Portier, après quoi Sainz a également fait un tête-à-queue en passant le virage à droite et a trouvé la Red Bull accidentée.

Sainz a donc percuté la roue avant droite de la voiture de Perez et était également bloqué, avec les drapeaux rouges flottant et empêchant toute amélioration tardive ou changement de position, car il restait moins d’une minute de Q3 et aucune chance qu’elle soit relancée.

Leclerc décroche ainsi sa deuxième pole position consécutive à , le meilleur temps de Sainz depuis le début de la Q3 le plaçant à 0.225s, Perez étant troisième grâce à son 1m11.629s.

Carlos Sainz, Ferrari F1-75

Carlos Sainz, Ferrari F1-75

Photo par : Carl Bingham / Motorsport Images

Verstappen a roulé avec un seul train de pneus softs tout au long de la course car il a choisi de continuer à chasser le temps jusqu’au drapeau, terminant quatrième et incapable d’améliorer – il venait d’établir un record personnel dans le premier secteur qui était à 0,1s du meilleur temps de Leclerc – à cause de l’incident de son coéquipier.

Lire aussi :  La F1 peut-elle faire demi-tour par rapport à sa trajectoire de poids lourd ?

Lando Norris s’est classé cinquième juste avant que les leaders n’entament leurs derniers tours, avec George Russell sixième pour Mercedes.

Fernando Alonso, de l’écurie Alpine, a pris la septième place, mais il a lui aussi été victime d’un accident en fin de course, terminant dans les barrières à Mirabeau presque en même temps que Perez et Sainz, dans le secteur 2.

Lewis Hamilton a terminé huitième, Sebastian Vettel et Esteban Ocon complètent le top 10.

Leclerc a mené le segment intermédiaire de la séance, qui a connu un moment inquiétant pour le pilote Ferrari lorsqu’il a manqué son appel pour se rendre au pont-bascule de la FIA avec un peu plus de cinq minutes de Q2 restantes.

Heureusement pour Leclerc, il s’est arrêté dans la pitlane avant de retourner dans son garage et a donc pu être poussé vers l’arrière par ses mécaniciens pour être pesé – ce qui devrait lui permettre de ne pas recevoir de pénalité sportive, car retourner dans les stands de Ferrari risquait de le disqualifier pour les qualifications.

A la fin de la Q2, Yuki Tsunoda n’a pas réussi à produire un record personnel quand il le fallait et il a été éliminé en 11ème position.

Sergio Perez, RB18 de Red Bull Racing

Sergio Perez, Red Bull Racing RB18

Photo par : Carl Bingham / Motorsport Images

Valtteri Bottas est passé de la 15e à la 12e place lors de son dernier tour, tandis que Kevin Magnussen et Mick Schumacher ont également réalisé leur meilleur temps de la séance lors de leur dernier tour.

Ils ont fini 13e et 15e, en sandwich avec Daniel Ricciardo de McLaren, qui a également établi un record personnel à la fin de la Q2 mais n’a pu faire mieux que 14e.

Lire aussi :  F1 GP d'Arabie Saoudite : Leclerc devance Verstappen en FP1

En Q1, que Leclerc a également dominé, Tsunoda a heurté le mur intérieur de l’épingle à cheveux et a immédiatement crevé avec un peu plus de deux minutes de course restantes, ce qui a entraîné le déploiement des drapeaux rouges.

Cela a conduit à une énorme file d’attente au bout de la pitlane alors que les pilotes en dessous du top 5 se sont précipités pour essayer d’obtenir un dernier tour, l’évolution de la piste étant un facteur majeur dans la progression des premières séances, au fur et à mesure que les gommes tombent et que les pilotes prennent confiance.

Pierre Gasly et Zhou Guanyu ont été éliminés en 17e et 20e position. La tentative du premier a lentement glissé vers le bas de l’échelle jusqu’à ce que le coéquipier de Tsunoda chez AlphaTauri soit éliminé avec la possibilité de faire un dernier tour.

Alex Albon avait pris la tête des voitures qui faisaient la queue à la fin de la pitlane et a réussi à afficher un record personnel avec son dernier tour, mais il a ensuite été poussé vers le bas lorsque les autres derrière ont trouvé du temps.

C’était notamment le cas de Tsunoda et des deux pilotes McLaren, qui sont tous sortis de la zone d’abandon avec leurs derniers tours de Q1, laissant Albon 16ème et hors course.

Lance Stroll n’a pas pu réaliser un meilleur temps lors de son dernier tour de Q1 et a été éliminé, en hurlant dans la radio de son équipe, en 18e position, devant Nicholas Latifi, qui a gardé le meilleur pour la fin mais n’a pu faire mieux que 19e.

Résultats :

Article précédentBinotto admet que la fiabilité de l’unité de puissance de la F1 est un problème pour Ferrari.
Article suivantRésultats des qualifications pour le Grand Prix de F1 : Leclerc décroche la pole du GP de Monaco
Ingeniero mecánico de formación, trabajé en la industria durante 10 años, sobre todo en el sector nuclear. Llevo varios años trabajando como redactor web, utilizando mis conocimientos técnicos para escribir artículos sobre temas específicos, como las finanzas,