Accueil Santé & Bien-être Exploration de l’efficacité de divers traitements chez les personnes atteintes de spondyloarthrite...

Exploration de l’efficacité de divers traitements chez les personnes atteintes de spondyloarthrite axiale

124
0

La spondylarthrite axiale est une maladie rhumatismale inflammatoire chronique qui affecte principalement la colonne vertébrale et les articulations sacro-iliaques. Elle peut provoquer des douleurs et un handicap importants. De nombreux agents différents sont disponibles pour traiter les personnes atteintes d’axSpA, mais ils ne sont pas toujours efficaces pour tout le monde.

Auparavant, des données regroupées provenant d’essais contrôlés randomisés ont démontré que l’efficacité du traitement par un inhibiteur du facteur de nécrose tumorale (TNFi) était moindre chez les femmes que chez les hommes atteints de spondylarthrite ankylosante.

Le Dr Pasoon Hellamand et ses collègues ont cherché à valider les études antérieures en utilisant les données d’une grande cohorte multinationale basée sur la pratique clinique réelle. Au total, 6 451 patients atteints de spondylarthrite axiale ont été évalués pour la réponse au traitement. L’analyse des résultats a montré que la probabilité pour les femmes de présenter une amélioration cliniquement importante était inférieure de 15 % à celle des hommes. En outre, les taux de rétention du TNFi étaient significativement plus faibles chez les femmes. La reconnaissance de ces différences entre les sexes est pertinente pour la personnalisation des soins aux patients, et peut améliorer l’éducation des patients.

Lire aussi :  Les CDC publient une alerte de sécurité alimentaire concernant une épidémie de Salmonella Senftenberg dans plusieurs États.

Un autre groupe travaillant sur l’axSpA a cherché à savoir si le traitement par AINS est associé à un ralentissement de la progression radiographique de la colonne vertébrale. Jusqu’à présent, les rapports étaient contradictoires : une analyse précédente de GESPIC (GErman SPondyloarthritis Inception Cohort) a montré qu’une prise élevée d’AINS pouvait retarder la formation de nouveaux os dans l’axSpA radiographique. Toutefois, on ne savait pas encore si les inhibiteurs sélectifs de la cyclo-oxygénase-2 (COX2i) pouvaient avoir un effet plus marqué que les inhibiteurs non sélectifs, et si cet effet pouvait également être observé dans les maladies non radiographiques.

Le Dr Murat Torgutalp’ et al. ont étudié 243 patients atteints d’AESP précoce du GESPIC afin de déterminer l’association entre la prise d’AINS et la progression radiographique de la colonne vertébrale sur 2 ans. Dans l’ensemble, les résultats ont montré qu’une plus grande consommation d’AINS est associée à une moindre progression radiographique de la colonne vertébrale, en particulier chez les patients atteints d’axSpA radiographique. La COX2i pourrait avoir un effet inhibiteur plus fort sur la progression radiographique que les AINS non sélectifs.

Lire aussi :  Les nouvelles lois sur l'avortement compromettent le traitement du cancer pour les patientes enceintes

Source :

Alliance européenne des associations de rhumatologie, EULAR

Références de revues :

  • Hellamand P, et al. Sex differences in effectiveness of tumor necrosis factor inhibitors first-line in axial spondyloarthritis ; results from fifteen countries in the EuroSpA Research Collaboration Network. Présenté à EULAR 2022 ; résumé OP0020.
  • Torgutalp M, et al. Le traitement avec des anti-inflammatoires non stéroïdiens est associé à un retard de la progression radiographique de la colonne vertébrale chez les patients atteints de spondyloarthrite axiale. Présenté à EULAR 2022 ; résumé OP0021.
Article précédentUne nouvelle approche permet d’identifier de puissantes molécules semblables à des médicaments qui se lient à une protéine cancéreuse d’intérêt.
Article suivantDe nouvelles lignes directrices recommandent le dépistage du cancer du pancréas chez les personnes présentant une susceptibilité génétique
Apasionado del running, vegano a los 25 años y comercial de la ropa, me incorporé al equipo de redacción de AltaVision.news en noviembre de 2021