Accueil Sports Ecclestone arrêté pour port illégal d’arme à l’aéroport au Brésil

Ecclestone arrêté pour port illégal d’arme à l’aéroport au Brésil

118
0

Ecclestone s’apprêtait à embarquer dans un jet privé pour un vol à destination de la Suisse depuis Viracopos à Campinas lorsqu’un pistolet LW Seecamp de calibre 32 non chargé a été découvert lors du contrôle aux rayons X au portique de sécurité à 21h30 mercredi soir.

Il ne portait pas de munitions.

Ecclestone, 91 ans, a été arrêté et détenu dans les locaux de la police à l’aéroport avant d’être libéré sous caution après avoir payé 6 060 R$ (1 266 $), selon un communiqué de la Policia Civil.

Il s’est ensuite envolé pour la Suisse après avoir été libéré.

On rapporte localement que M. Ecclestone a admis posséder l’arme, qu’il garde dans sa ferme au Brésil, mais qu’il ne savait pas qu’elle se trouvait dans ses bagages avant le vol et qu’il n’avait pas les documents nécessaires.

Lire aussi :  Le départ du GP de Las Vegas samedi à 22 heures est "parfait", selon la F1.

Ecclestone a participé à plusieurs événements de course automobile au Brésil ce mois-ci avec sa femme Fabiana, qui est vice-présidente de la FIA et membre du Conseil mondial du sport automobile. Après avoir assisté aux épreuves de la Truck Cup et du TCR South America à Interlagos, il a visité la manche de la Brazilian Stock Car Pro Series à Velo Citta.

Il a également rencontré récemment à Brasilia Nelson Piquet, qui a remporté deux championnats du monde de Formule 1 pour Ecclestone lorsqu’il était propriétaire de l’équipe Brabham, à l’occasion du début des travaux d’un nouveau circuit de course en construction qui porte le nom de Piquet.

Carlo Boutagy, F1 Fanzone, Bernie Ecclestone, PDG de Formula One Group FOM

Carlo Boutagy, F1 Fanzone, Bernie Ecclestone, PDG de Formula One Group FOM

Photo par : Sutton Images

Ecclestone est impliqué dans le sport automobile depuis 1949, d’abord comme pilote, puis comme manager, propriétaire d’équipe et patron commercial de la F1. Il a acheté Brabham en 1971 et a remporté plusieurs championnats avant de la vendre pour plus de 5 millions de dollars à Joachim Luhti en 1988.

Lire aussi :  Brown : Szafnauer a l'air "un peu bête" après les commentaires sur le contrat de Piastri F1.

En 1974, il a formé la Formula One Constructors’ Association avec cinq autres patrons d’écurie, et il est ensuite devenu le détenteur des droits commerciaux du sport. Sous sa direction, la valeur des droits télévisés de la F1 a explosé en vertu de la convention de la Concorde.

Il a dirigé le sport en tant que directeur général de Formula One Group jusqu’en 2017, date à laquelle il a été racheté par Liberty Media. Le magazine Forbes estime la valeur nette d’Ecclestone à plus de 3 milliards de dollars.

Article précédentMicrosoft rivalise avec l’Apple TV et travaille au lancement d’un appareil de streaming Xbox moins cher
Article suivantUn célèbre pilote de Formule 1 traque les voleurs à l’aide de l’application Find My de l’iPhone
Ingeniero mecánico de formación, trabajé en la industria durante 10 años, sobre todo en el sector nuclear. Llevo varios años trabajando como redactor web, utilizando mis conocimientos técnicos para escribir artículos sobre temas específicos, como las finanzas,