Accueil Sports Domenicali : la F1 a promis que le GP d’Arabie Saoudite serait...

Domenicali : la F1 a promis que le GP d’Arabie Saoudite serait sûr.

208
0

Une attaque au missile contre une installation pétrolière près du circuit de Jeddah vendredi après-midi, moins d’une semaine après une attaque similaire contre des cibles saoudiennes, a suscité un malaise dans le paddock quant aux risques potentiels que le Grand Prix soit une cible.

Les responsables de la F1 ont tenu une série de réunions tout au long de la journée de vendredi avec les autorités locales afin d’obtenir des éclaircissements sur ce qui s’est passé dans les installations d’Aramco, et de mieux comprendre les mesures de sécurité mises en place sur le circuit de la Corniche.

Après une réunion préliminaire avec les pilotes et les directeurs d’équipe avant la deuxième séance d’essais libres, le PDG de la F1, Stefano Domenicali, a organisé une autre réunion vendredi soir avec le président de la FIA, Mohammed Ben Sulayem, pour faire le point sur la situation.

La réunion de 40 minutes s’est terminée par un accord entre les directeurs d’équipe sur le fait que la course pouvait avoir lieu, sur la base des promesses faites à la F1 concernant la sécurité à Jeddah.

S’adressant aux médias immédiatement après la réunion, Domenicali a clairement indiqué que la F1 prenait la situation en matière de sécurité au sérieux et qu’elle avait reçu des garanties quant à la protection du site.

Lire aussi :  Les pilotes de F1 trouvent "choquant" de voir la voiture de Schumacher se séparer en deux.

« Nous avons reçu l’assurance totale que, pour le pays, la sécurité est prioritaire, quelle que soit la situation – la sécurité doit être garantie », a-t-il déclaré.

« Ils [local officials] Ils sont ici avec leurs familles, en fait ici sur le circuit, donc ils ont mis en place tous les systèmes pour protéger cette zone, la ville et les endroits où nous allons.

« Nous sommes donc confiants et nous devons faire confiance aux autorités locales à cet égard. Donc, bien sûr, nous allons poursuivre l’événement. »

Fumée dans le ciel de Jeddah

Fumée dans le ciel de Jeddah

Photo par : Motorsport Images

Sulayem a ajouté que les risques que l’événement soit attaqué par les Houthis étaient minimes car ils ne ciblaient pas les civils.

« Nous avons eu des réunions avec le chef de la sécurité, des réunions avec les directeurs d’équipe et des réunions avec les pilotes », a déclaré M. Sulayem.

« Et qui visent-ils ? Ils visent l’infrastructure, pas les civils et pas la piste.

« Bien sûr, nous avons vérifié les faits auprès d’eux et nous avons reçu l’assurance qu’il s’agit d’un endroit sûr, que tout l’endroit sera sûr et que nous pourrons continuer à courir.

« Il est certain que toutes leurs familles sont ici. Nous attendons avec impatience mais avec l’assurance que rien ne va se passer. »

Lire aussi :  Sainz : Ferrari a besoin d'une autre victoire en F1 pour renforcer sa confiance en vue de 2023.

Les directeurs d’équipe ont exprimé leur soutien à la décision de la F1 d’aller de l’avant avec l’événement après coup, bien qu’il y ait eu des indices que tous les pilotes n’étaient pas à l’aise avec la décision.

Le patron de Mercedes, Toto Wolff, a déclaré à Sky : « C’était une bonne réunion. Les pilotes vont parler maintenant dans la réunion des pilotes et nous, les directeurs d’équipe, avons été assurés que nous sommes protégés ici. C’est probablement l’endroit le plus sûr où l’on peut être en Arabie Saoudite en ce moment. C’est pourquoi nous sommes en course. »

A la question de savoir si le soutien pour la tenue de l’événement était unanime, Wolff a répondu : « Entre les directeurs d’équipe, oui. »

Le directeur de l’équipe Red Bull, Christian Horner, a ajouté : « Je pense que le sport doit être uni collectivement. Tout acte de terrorisme ne peut être toléré et le sport ne doit pas être poussé dans une position et une situation comme celle-là, ce n’est tout simplement pas acceptable.

« Stefano et le président s’en occupent et les organisateurs nous ont donné toutes les garanties et nous irons courir. »