Accueil International Des inondations meurtrières touchent un rassemblement religieux au Venezuela

Des inondations meurtrières touchent un rassemblement religieux au Venezuela

72
0

Nouvelles rapides

Au moins sept personnes ont été retrouvées mortes dans l’état de Tachira au Venezuela après que de fortes inondations aient touché un rassemblement religieux.

Une partie des 40 membres de l’Église méthodiste, qui s’étaient rassemblés dans l’État de Tachira, se baignaient dans la rivière lorsque de fortes pluies se sont abattues.
(Archives Reuters)

Au moins sept personnes ont été tuées dans l’ouest du Venezuela après que de fortes pluies aient emporté un groupe de personnes lors d’un rassemblement religieux, a déclaré le gouverneur de l’État.

Une quarantaine de membres de l’Église méthodiste, un groupe religieux protestant, s’étaient réunis vendredi dans l’État de Tachira lorsque de fortes pluies ont soudainement provoqué des inondations, a déclaré le gouverneur Freddy Bernal sur Twitter samedi.

Certains des fidèles se baignaient dans la rivière lorsque les pluies sont tombées, faisant soudainement monter le niveau de l’eau et les emportant, a déclaré Bernal.

« Jusqu’à présent, sept corps ont été extraits – dont quatre non identifiés – et nous poursuivons les recherches pour retrouver trois corps », a-t-il ajouté.

L’inondation a eu lieu dans une région des Andes frontalière de la Colombie, très prisée des touristes.

Le terrain montagneux de la région et les basses températures posent des problèmes pour les recherches, qui se sont poursuivies tard dans la nuit de samedi à dimanche.

Cette année, le Venezuela a enregistré des précipitations supérieures à la moyenne, ce qui a causé des dommages dans plusieurs régions, selon des responsables.

Les porte-parole du gouvernement ont lié les fortes précipitations au phénomène météorologique La Nina, qui est causé par une anomalie thermique dans les eaux de surface équatoriales de l’océan Pacifique.

LIRE PLUS : Le PM du Bangladesh dénonce le refus des nations riches d’assumer leurs responsabilités en matière de climat

LIRE PLUS : L’hiver du mécontentement mondial : Guterres ouvre le sommet de l’ONU par un avertissement sévère.

Source : AFP