Accueil Sports Brown : Szafnauer a l’air « un peu bête » après les commentaires sur...

Brown : Szafnauer a l’air « un peu bête » après les commentaires sur le contrat de Piastri F1.

74
0

Piastri courra pour McLaren l’année prochaine après que le Comité de Reconnaissance des Contrats (CRB) de la F1 ait décidé que l’affirmation d’Alpine selon laquelle elle avait un accord en place avec l’Australien pour l’année prochaine n’était pas correcte.

Avant l’audience du CRB, Szafnauer, le patron de l’équipe Alpine, a déclaré à Spa qu’il était « très » confiant qu’Alpine gagnerait le procès. Il a également remis en question l’intégrité de Piastri, étant donné tout le soutien qu’Alpine lui a apporté.

Le PDG de McLaren Racing, Brown, et le directeur de l’équipe de F1, Andreas Seidl, se sont abstenus de tout commentaire sur l’affaire jusqu’à ce que le résultat soit annoncé, une approche que Brown a jugée plus sage à long terme.

« Avant la décision de la CRB, ils ne savaient pas ce qu’ils ne savaient pas et nous nous sommes délibérément tus », a déclaré Brown lors de la finale IndyCar de Laguna Seca la semaine dernière.

« Maintenant que la décision a été rendue et que certains détails sont connus, je pense que ce qui s’est passé est clair.

Lire aussi :  Les courses sprint de la F1 : quand ont-elles lieu et qu'est-ce qui a changé pour 2022 ?

« Nous avons donc reconnu qu’il y avait beaucoup de bruit, mais nous savions que la vérité finirait par éclater et que nous pourrions nous en sortir, au lieu de donner un commentaire en continu.

« A l’époque, nous n’étions pas insensibles au bruit et à certains messages directs que j’ai reçus des fans. Mais maintenant, nous sommes très à l’aise avec la décision de la CRB, et c’est très clair. »

Otmar Szafnauer, Directeur d'équipe, Alpine F1, dans la conférence de presse des directeurs d'équipe.

Otmar Szafnauer, directeur de l’équipe Alpine F1, lors de la conférence de presse des directeurs d’équipe.

Photo par : Pool FIA

Brown a déclaré que la décision de garder le silence sur la décision Piastri n’a pas été influencée par les querelles contractuelles concernant Alex Palou en IndyCar, où McLaren et Chip Ganassi Racing ont affirmé avoir un accord avec lui pour 2023.

Palou a annoncé mercredi qu’il resterait chez Ganassi pour 2023, mais qu’il avait un contrat d’essais en F1 avec McLaren.

Lire aussi :

Lire aussi :  La F1 devrait "oser" faire face à un examen externe sur la durabilité - Vettel

M. Brown a déclaré que les affaires Piastri et Palou étaient « deux problèmes totalement distincts qui se sont malheureusement rejoints au même moment » et ont suscité des réactions négatives de la part des fans.

« C’était très bruyant, mais nous n’avons pas vraiment commenté quoi que ce soit ici ». [in IndyCar] non plus », a déclaré M. Brown.

« Il est préférable de laisser les choses se dérouler, et nous pourrons donner un peu de couleur après. Si vous regardez les commentaires d’Otmar, il donnait un aperçu du CRB et de leur confiance, et maintenant je pense qu’il a l’air un peu idiot.

« Donc je pense que c’est pour cela qu’il vaut mieux se taire et commenter après coup quand il y a quelque chose de concret à dire. »

Une fois que le CRB a annoncé que le contrat de Piastri avec McLaren était le seul valable pour 2023, l’équipe n’a pas perdu de temps pour l’annoncer comme faisant partie de son effectif dès l’année prochaine, en remplacement de Daniel Ricciardo.