Accueil Sports Binotto : Leclerc renforce le  » mythe  » de Ferrari comme Gilles...

Binotto : Leclerc renforce le  » mythe  » de Ferrari comme Gilles Villeneuve

108
0

Leclerc a fait ses dĂ©buts chez Ferrari en 2019 après seulement un an en F1 au sein de l’Ă©quipe Alfa Romeo, mais a rapidement conquis l’Ă©quipe en suivant Sebastian Vettel lors de sa première campagne Ă  Maranello. Ses performances ont Ă©tĂ© rĂ©compensĂ©es par un contrat Ă  long terme qui court jusqu’Ă  la fin de la saison 2024.

Leclerc se retrouve au milieu d’une lutte pour le titre en 2022, après avoir remportĂ© deux courses et signĂ© cinq pole positions lors des sept premières manches de la saison. Il compte actuellement neuf points de retard sur Max Verstappen, de Red Bull, en tĂŞte du classement, après que Ferrari a laissĂ© tomber la stratĂ©gie des pneumatiques Ă  Monaco.

PLUS : Les tempĂ©raments contrastĂ©s qui pourraient s’avĂ©rer essentiels dans la lutte pour le titre de F1 2022.

Dans le cadre d’un Ă©vĂ©nement organisĂ© Ă  Fiorano pour marquer les 40 ans de la mort de Villeneuve lors des qualifications du Grand Prix de Belgique 1982 Ă  Zolder, Leclerc a eu l’occasion de conduire la Ferrari 312T du Canadien en 1979.

Lire aussi :  Pourquoi McLaren s'engage Ă  " faire en sorte que ça marche " avec Ricciardo - pour l'instant.

InterrogĂ© par Autosport sur les similitudes entre Leclerc et Villeneuve, le patron de Ferrari F1, Binotto, a notĂ© la façon dont les deux ont Ă©tĂ© accueillis par les fans et ont contribuĂ© Ă  renforcer l’histoire de Ferrari dans les courses de grand prix.

« Si je regarde Charles, [it’s] la façon dont il conduit, son talent, et plus que cela, c’est la passion, la passion des fans pour lui », a dĂ©clarĂ© Binotto.

« Être [part of] Ferrari essaie en quelque sorte de renforcer le mythe du cavallino. [Ferrari’s prancing horse]. Il n’y a que quelques pilotes qui sont capables de faire cela, et je pense que Charles est l’un d’entre eux, comme l’Ă©tait Gilles.

« Gilles Ă©tait fantastique. Gilles n’a gagnĂ© que six courses, mais il reste pour tous les tifosi et les cavallino le pilote. C’Ă©tait vraiment sa façon de conduire, sa façon de se comporter. C’est la passion qu’il montrait.

PLUS : Les 10 meilleurs tours de F1 de Gilles Villeneuve

« Et je pense que Charles a compris cela, et c’est quelque chose qui est formidable. Nous sommes nous aussi des passionnĂ©s, et nous espĂ©rons qu’il gagnera plus que six courses. »

Lire aussi :  Pourquoi la promesse de la nouvelle ère de la F1 de Perez s'est transformĂ©e en dĂ©ception.
Charles Leclerc, Ferrari 312T de Gilles Villeneuve

Charles Leclerc, Ferrari 312T de Gilles Villeneuve

Photo par : Ferrari

Villeneuve a couru pour Ferrari de 1977 à sa mort, et a terminé deuxième derrière son coéquipier Jody Scheckter au championnat de 1979.

Leclerc a notĂ© après avoir conduit la voiture de Villeneuve Ă  quel point les normes de sĂ©curitĂ© Ă©taient basiques dans les annĂ©es 1970 par rapport Ă  aujourd’hui, grâce aux progrès rĂ©alisĂ©s par la FIA au fil des ans.

« Si vous regardez l’Ă©poque et les voitures qu’ils avaient, elles Ă©taient si dangereuses », a ajoutĂ© Binotto.

« Si vous aviez un accident, vous savez quelles peuvent en ĂŞtre les consĂ©quences. Et aujourd’hui, les voitures sont très, très sĂ»res, je dirais, par rapport Ă  ce qu’elles Ă©taient, et c’est grâce Ă  tous les efforts de la FIA, de la F1 et des Ă©quipes.

« Les pilotes Ă©taient vraiment fous, en raison de la quantitĂ© de risques qu’ils acceptaient simplement, et je pense qu’aujourd’hui, c’est certainement plus sĂ»r. »

Article précédentRussell : Albon a fait un « travail exceptionnel » en tant que remplaçant de Williams F1.
Article suivantLa F1 fait-elle fausse route avec sa position anti-bijoux ?
Ingeniero mecánico de formación, trabajé en la industria durante 10 años, sobre todo en el sector nuclear. Llevo varios años trabajando como redactor web, utilizando mis conocimientos técnicos para escribir artículos sobre temas específicos, como las finanzas,