Accueil Sports Binotto admet que la fiabilité de l’unité de puissance de la F1...

Binotto admet que la fiabilité de l’unité de puissance de la F1 est un problème pour Ferrari.

138
0

Le week-end dernier, Charles Leclerc a été victime d’une panne de MGU-H et de turbo qui lui a coûté la victoire au GP d’Espagne, et à laquelle Ferrari a déjà remédié.

Cependant, lors de la première séance FP1 du GP de Monaco, Mick Schumacher (Haas) et Valtteri Bottas (Alfa Romeo) ont tous deux été victimes de pannes de MGU-K qui leur ont coûté du temps de piste et ont nécessité le remplacement de leurs boîtes de vitesses pour la séance suivante.

Bottas a également été victime d’une défaillance complète de l’unité de puissance lors des essais à Barcelone, et d’autres problèmes ont été rencontrés par les trois équipes équipées de Ferrari.

Sans entrer dans les détails, Binotto a reconnu que la fiabilité reste un problème, tout en soulignant que ses rivaux Red Bull ont également connu des problèmes coûteux en course cette année.

« La fiabilité est toujours une préoccupation », a-t-il déclaré lorsqu’il a été interrogé sur les problèmes de fiabilité par Autosport. « Quand il se passe quelque chose, ce n’est jamais génial. Cela nous inquiète, nous regardons ce qui s’est passé, et parfois vous avez des explications directes.

Lire aussi :  Gasly : Pas trop difficile de garder Hamilton derrière dans la course de F1 d'Imola.

 » Et ça peut être dû à des accidents extérieurs, ça peut être dû à des circonstances exceptionnelles. Mais d’autres peuvent être source d’inquiétude et de préoccupation.

« Donc la fiabilité a été un facteur clé jusqu’à présent dans le championnat, parce que nous avons échoué en Espagne, et je pense que Red Bull aussi, ils ont eu trois DNF. Nous en avons eu un, nos équipes clientes en ont eu aussi.

« Donc c’est un défi, comme pour la fiabilité des performances, [that] est certainement un grand défi, et la fiabilité lorsque vous avez des préoccupations, il n’est jamais évident de les résoudre en peu de temps.

« Donc oui, c’est une préoccupation, mais cela ne veut pas dire que nous sommes trop inquiets, j’espère Christian [Horner] l’est plus que moi !

Lire aussi :  Steiner : Haas doit "avaler la grenouille" après les désastres des arrêts au stand.

« Mais faisons de notre mieux d’ici la fin de la saison. Et j’espère que tout sera clair et net. »

Charles Leclerc, Ferrari F1-75, est renvoyé au garage et retiré de la course.

Charles Leclerc, Ferrari F1-75, rentre au garage et se retire de la course.

Photo : Sam Bloxham / Motorsport Images

Binotto n’a pas voulu s’étendre sur le problème de Leclerc à Barcelone.

« Qu’est-ce que je peux vous dire ? Pas grand-chose », a-t-il dit. « Nous avons fait une analyse. Nous avons échoué et endommagé à la fois le turbo et le MGU-H, donc ils ne seront pas réparés.

« Évidemment, nous avons trouvé la cause profonde. Nous l’avons réparé ici pour Monaco et les prochaines courses. Et c’est tout le détail que je vais dire. »

Lire aussi :

Le patron d’Alfa Romeo, Fred Vasseur, a déclaré qu’il était confiant que Maranello s’occuperait des problèmes.

« C’est entre les mains de Ferrari, et ils s’en occupent, et je ne suis pas inquiet qu’ils améliorent la situation rapidement », a-t-il déclaré.

Article précédentLa F1 ne perdra pas l’Europe de vue dans le cadre des projets de calendrier en Afrique et en Asie.
Article suivantGP F1 Monaco : Leclerc s’empare de la pôle à son domicile alors que P P P l’accident en fin d’après-temps
Ingeniero mecánico de formación, trabajé en la industria durante 10 años, sobre todo en el sector nuclear. Llevo varios años trabajando como redactor web, utilizando mis conocimientos técnicos para escribir artículos sobre temas específicos, como las finanzas,