Le Yémen a repris les attaques de drones

Les Yéménites ont intensifié leurs attaques de drones contre des cibles en Arabie saoudite en ignorant l'initiative de paix du régime de Riyad, selon Ansarola.


Muhamad Ali al-Houthi, président du Comité révolutionnaire suprême yéménite, a déclaré dimanche que la nouvelle vague d'attaques par drones est due à l'échec des initiatives de paix saoudiennes.

Il y a deux semaines, le mouvement populaire yéménite Ansarola a repris les raids à dos de drones après un arrêt relatif du cessez-le-feu parrainé par les Nations Unies (ONU) pour assurer l'entrée des marchandises dans le port d'Al-Hodayda, sur les côtes de la mer Rouge. Depuis lors, les Yéménites ont bombardé plusieurs fois le sol du royaume arabe, y compris deux stations de pompage de pétrole près de la province de Riyad.

"Nous avions essayé d'arrêter ces attaques de bonne foi et nous étions prêts à prendre de nouvelles mesures. Malheureusement, l'agresseur saoudien a mal interprété cette décision comme un acte de faiblesse, la voyant avec mépris et indifférence", a rappelé M. Al-Houthi.

Les déclarations du dirigeant yéménite interviennent peu après qu'Ansarola ait prétendu avoir attaqué à l'aide d'un drone explosif un hangar de l'aéroport de Jizan, situé dans le sud-ouest de l'Arabie saoudite et près de la frontière commune.

Toujours jeudi, Ansarola a déclaré qu'il avait lancé une attaque aérienne télécommandée contre une batterie de missiles Patriot fabriqués par les États-Unis à l'aéroport de la ville saoudienne de Najran, à la frontière yéménite.

L'armée et le mouvement Ansarola ont averti à plusieurs reprises les pays agresseurs que les " cibles légitimes " de leurs hommes ne se trouvent pas seulement sur le sol yéménite, mais aussi en Arabie Saoudite et aux EAU.

Selon Muhamad Ali al-Houthi, Ansarola défend le pays contre la guerre initiée en 2015 par le régime saoudien et ses alliés arabes. "Nos décisions sont indépendantes et nous ne sommes subordonnés à personne ", a-t-il souligné.



│fr.Palestina Libération ISSN 2591-6033 - Journal d'actualité et analyse sur le Moyen-Orient et le monde - Registre mondial de la propriété intellectuelle N° 1 607138 370884 Safe Creative - Union européenne. Tous droits réservés. Le journal fr.Palestina Libération - صحيفة فلسطين ليبراسيون│
Share on Google Plus

About Diario Palestina Libération