Le Moyen-Orient renouvelle son soutien à la cause palestinienne

Ce vendredi, le Moyen-Orient a été le théâtre de marches en faveur de la cause palestinienne à l'occasion de la Journée mondiale Al-Qods.


Des milliers de personnes sont descendues dans les rues de Damas, la capitale syrienne, pour manifester une fois de plus leur soutien au peuple palestinien et rejeter la politique criminelle du Premier ministre israélien Benjamin Netanyahou et l'occupation des territoires palestiniens.

Le message véhiculé par les manifestants, outre le rejet du fameux " accord du siècle " proposé par l'administration du président américain Donald Trump pour le conflit israélo-palestinien, est qu'Al-Qods (Jérusalem) a été et restera la capitale historique du peuple palestinien, et que l'occupation israélienne est vouée à l'échec.

Il y a également eu des marches de solidarité avec le peuple palestinien en Irak, en particulier dans les villes de Bagdad (capitale) et Diyala (est). Selon le réseau local Al-Sumaria, plusieurs chefs tribaux de Bagdad, des combattants des unités de mobilisation populaire des forces volontaires (Al-Hashad Al-Shabi, en arabe) et plusieurs responsables gouvernementaux, ainsi que des parlementaires ont participé aux mobilisations.

Pour montrer leur condamnation de la politique génocidaire d'Israël, les Irakiens ont marché sur les drapeaux israéliens dessinés sur le sol et ont chanté des slogans de "Mort à Israël", "Mort aux Etats-Unis" et "Salutations à Al-Aqsa (la mosquée)".

Il y a également eu des manifestations massives de solidarité au Yémen, dans la capitale, Sanaa, ainsi que dans 12 autres provinces, les rues ont été remplies pour condamner les crimes israéliens contre le peuple palestinien en cette date symbolique, qui coïncide avec le dernier vendredi du mois de jeûne musulman du Ramadan.

Selon la télévision locale par satellite Al Masirah, les Yéménites ont une fois de plus exprimé leur fidélité à la cause palestinienne au moment où les Etats-Unis ont déclaré Jérusalem capitale israélienne et ont l'intention de mettre en œuvre leur " accord du siècle " anti-palestinien avec la complicité de certains pays arabes, tels que l'Arabie saoudite, les Emirats arabes unis (EAU) et Baréin.

Enfin, des marches massives ont été signalées dans d'autres pays du Moyen-Orient, comme l'Iran, le Liban et Baréin. Les dirigeants de ce dernier pays se préparent à accueillir un forum convoqué par Washington pour diffuser la partie économique de l'"accord du siècle". Le forum a été condamné et boycotté catégoriquement par les Palestiniens.

La Journée mondiale d'Al-Qods est une initiative lancée en 1979 par le fondateur de la République islamique d'Iran, l'Imam Khomeini (qu'il repose en paix), qui cherche à arrêter le plan visant à retirer la Palestine de la carte géographique et à faire valoir les droits légitimes du peuple palestinien.





│fr.Palestina Libération ISSN 2591-6033 - Journal d'actualité et analyse sur le Moyen-Orient et le monde - Registre mondial de la propriété intellectuelle N° 1 607138 370884 Safe Creative - Union européenne. Tous droits réservés. Le journal fr.Palestina Libération - صحيفة فلسطين ليبراسيون│
Share on Google Plus

About Diario Palestina Libération