71 ans de la Nakba, le génocide en Palestine


ABU FAISAL SERGIO TAPIA.- 71e anniversaire de la Nakba (la catastrophe), date à laquelle le régime criminel israélien, à travers ses groupes terroristes sionistes, en a expulsé plus de 700.000 Palestiniens de leurs territoires en 1948, par la terreur et les massacres d'enfants et de femmes, de personnes âgées, de familles entières, rasant plus de 400 villes et villages, à la défense légitime du " droit au retour " de millions de Palestiniens vivant actuellement en exil, plus de 7 millions, où la communauté internationale doit restaurer la terre, le foyer et la dignité du peuple palestinien, volé par le régime israélien sioniste.


Le seul moyen en cet anniversaire de la Nakba palestinienne est le retrait complet des Israéliens des territoires palestiniens occupés et dans lequel les Palestiniens, de la bande de Gaza, de la Cisjordanie à notre sainte Al-Qods (Jérusalem), avec unité et résistance héroïque, mettront fin à l'occupation israélienne sioniste, qui est plus que jamais criminelle, par Benjamin Netanyahou et sa politique de nettoyage ethnique, occupant plus de 85% de la Palestine historique et ses colonies sur Al-Qods, en toute impunité.

Aujourd'hui, en ce 71e anniversaire du début officiel du génocide du peuple palestinien par l'entité sioniste, il y a la résistance héroïque des prisonniers palestiniens, enlevés dans les prisons de l'occupation israélienne, et la résistance des mouvements palestiniens de la bande de Gaza, forçant l'occupation israélienne à se retirer.

Nakba est chaque jour, en cette année 71 du génocide contre la nation palestinienne, il y a actuellement environ 6.500 prisonniers dans les prisons israéliennes, dont 57 femmes et filles mineures, et 300 enfants ; de 2000 à ce jour plus de 3.000 enfants palestiniens tués par les forces d'occupation israéliennes, ce qui signifie que chaque 3 jours il y a un enfant martyr, de 2000 à maintenant plus de 8 ont été et sont tués.Cela signifie que tous les trois jours, il y a un enfant martyr, de 2000 à aujourd'hui, plus de 8 000 Palestiniens ont été et sont encore tués, et plus de 8 000 Palestiniens ont été tués par l'occupation sioniste, les chiffres de la mort et du crime, sous le silence des actions de la communauté internationale, qui peut faire des déclarations, des résolutions, mais tout reste sur papier, car le criminel israélien continue à tuer le peuple palestinien, dans toutes ses formes et sous tous ses aspects, de façon systématique.

Nous nous dirigeons vers la déclaration du crime du siècle où nous cherchons à prendre la souveraineté palestinienne par l'assaut total du régime d'occupation israélien, c'est pourquoi nous devons réaliser en 2019 le prochain anniversaire de la Nakba la libération totale de la patrie palestinienne de l'occupation sioniste, qui est le rêve de nos frères martyrs depuis 1948, qui luttaient pour une Palestine libre du joug oppresseur israélien.


Abu Faisal Sergio Tapia, écrivain politique sur le Moyen-Orient et rédacteur en chef fondateur du quotidien Palestina Libération.│fr.Palestina Libération ISSN 2591-6033 - Journal d'actualité et analyse sur le Moyen-Orient et le monde - Registre mondial de la propriété intellectuelle N° 1 607138 370884 Safe Creative - Union européenne. Tous droits réservés. Le journal fr.Palestina Libération - صحيفة فلسطين ليبراسيون│
Share on Google Plus

About Diario Palestina Libération