Le Washington Post souligne le sommet de la Syrie

fr.Al-Qods Libération│WASHINGTON.- Le journal américain The Washington Post a publié aujourd'hui un article qui traite de la récente réunion entre les présidents de l'Iran, la Russie et la Turquie, Hasan Rohani, Vladimir Poutine et Recep Tayyip Erdogan, respectivement, pour le processus de paix en Syrie et comme le destin du dernier bastion terroriste dans le nord du pays arabe.

Selon les médias, a déclaré sommet se traduit par une pression accrue sur les « quelques 10 000 groupes armés liés à Al-Qaïda » qui sont présents dans la province nord-ouest de Idlib.

Le journal souligne également que malgré les différences entre ces pays, la réunion "a ouvert la possibilité de séparer les civils et les rebelles" des factions extrémistes.

Dans un communiqué conjoint publié à la fin de la réunion du vendredi à Téhéran (Téhéran), les trois dirigeants ont exprimé leur attachement à la souveraineté, l'indépendance, l'unité et l'intégrité territoriale de la Syrie, et la défaite du les terroristes

Bien que Poutine a appelé à « l'élimination complète des terroristes en Syrie », comme apostilla au milieu, il a examiné un cessez-le possible, une idée qui a été déposée le même jour par Erdogan.

Le dirigeant turc a déclaré qu'une offensive militaire à Idlib pourrait provoquer une vague massive de réfugiés en Turquie et porter ainsi atteinte à la sécurité nationale de son pays et du reste de la région.


fr.Al-Qods Libération صحيفة القدس ليبراسيون - Toute l'actualité et l'analyse sur le Moyen-Orient et le monde - Journal Quotidien édition ISSN 2591-6033 Global Intellectual Property Registry Nº: 1 607138 370884. All Rights Reserved. fr.palestinaliberation.com │
Share on Google Plus

About Editor

Envoyez votre email et recevez les news tous les jours du journal fr.Escritor Politi.co:

FeedBurner