UNICEF: les enfants dans les territoires palestiniens occupés sont exposés à la peur, les traumatismes et les blessures graves

fr.Palestina Libération│GAZA.- Dans une déclaration commune, Jamie McGoldrick, Coordonnateur humanitaire des Nations Unies dans le Territoire palestinien occupé (TPO); le chef du bureau des droits de l'homme de l'ONU (HCDH) dans l'OPT, James Heenan; et la Représentante spéciale du Fonds des Nations Unies pour l'enfance (UNICEF) dans l'État de Palestine, Geneviève Boutin, s'est déclarée «profondément préoccupée» par les informations persistantes concernant «des enfants tués ou grièvement blessés, certains âgés de 11 ans».


Les responsables de l'ONU ont dénoncé le fait que les enfants dans les territoires palestiniens occupés sont exposés à "la peur, les traumatismes et les blessures graves".

"Ce mois-ci seulement, sept enfants palestiniens ont été tués par des balles réelles et des bombardements israéliens", ont-ils déclaré.

Selon les chiffres fournis par les agences de l'ONU dans la région, depuis le début des manifestations à la frontière contre le blocus de longue date d'Israël et la détérioration des conditions de vie à Gaza le 30 mars, 26 enfants palestiniens ont été tués.

21 ont été abattus pendant les manifestations, et cinq autres ont été tués par des bombardements israéliens ou en dehors des manifestations. Au cours de la même période, des centaines d'autres enfants ont été blessés par des balles réelles.

"Un certain nombre de ces enfants souffriront d'incapacités permanentes, y compris à la suite de l'amputation de leurs membres", ont déclaré les responsables de l'ONU. "Des milliers de personnes ont besoin d'une assistance psychosociale urgente, de soins médicaux spécialisés et d'un soutien pour leur réadaptation."

La déclaration a souligné que "partout dans le territoire palestinien occupé, mais particulièrement dans la bande de Gaza", les enfants sont "privés de tous les droits".

«Les familles font face à quatre heures d'électricité par jour dans la chaleur étouffante, l'eau potable propre est chère et difficile à trouver. Le début de l'année scolaire en un mois sera très difficile pour des dizaines de milliers de familles qui n'ont pas les moyens d'acheter des fournitures scolaires de base ", ont déclaré les trois responsables de l'ONU.

"Nous appelons Israël, ainsi que l'Autorité palestinienne et les autorités du Hamas à Gaza à faire passer les droits des enfants avant toute autre considération et à prendre des mesures immédiates pour alléger leurs souffrances", ont déclaré M. McGoldrick, M. Heenan et Mme Boutin. . "Respecter les droits des enfants et s'abstenir d'instrumenter leur sort devrait être une priorité pour tous", ont-ils insisté, soulignant que le contexte israélo-palestinien n'est "pas une exception".



fr.Palestina Libération - Toute l'actualité et l'analyse sur le Moyen-Orient et le monde - Journal Quotidien édition ISSN 2591-6033 Global Intellectual Property Registry Nº: 1 607138 370884. All Rights Reserved. fr.palestinaliberation.com │
Share on Google Plus

About Editor

Envoyez votre email et recevez les news tous les jours du journal Palestine Libération:

FeedBurner