ONU: La bande de Gaza risque de manquer de carburant et de médicaments

fr.Al-Qods Libération│GAZA / PALESTINE.- Les services de base à Gaza sont sur le point d'être interrompus. L'ONU avertit qu'elle pourrait suspendre diverses aides cruciales qu'elle fournit aux Palestiniens.

La bande de Gaza risque de manquer de carburant et de médicaments. Les Nations Unies (ONU) préviennent qu’elles n’ont plus de fonds pour payer le carburant nécessaire aux hôpitaux, aux usines d’approvisionnement en eau et à d’autres installations essentielles.

C'est une préoccupation partagée par la secrétaire générale adjointe aux affaires politiques de l'ONU, Rosemary DiCarlo, lors de la session mensuelle du Conseil de sécurité des Nations Unies (CSNU) pour discuter du conflit israélo-palestinien.

À cet égard, le chef de l’ONU a demandé 4 500 000 dollars supplémentaires. Il a déclaré que cela servirait à garantir des services essentiels pour le reste de l'année. Mais il a également rappelé que la pénurie de carburant n'est pas la seule crise qui menace la vie des Palestiniens dans l'enclave.

En fait, il y a une semaine, l'hôpital de Rantisi a été contraint de suspendre le traitement des patients atteints de cancer en raison du manque de médicaments pour appliquer la chimiothérapie.

Près de deux millions de personnes vivent à Gaza sous un blocus aérien, terrestre et maritime imposé par le régime israélien depuis plus d’une décennie. Cela a entraîné, entre autres problèmes, une baisse du niveau de vie, un chômage sans précédent et une pauvreté extrême.


fr.Al-Qods Libération صحيفة القدس ليبراسيون - Toute l'actualité et l'analyse sur le Moyen-Orient et le monde - Journal Quotidien édition ISSN 2591-6033 Global Intellectual Property Registry Nº: 1 607138 370884. All Rights Reserved. fr.palestinaliberation.com │
Share on Google Plus

About Editor

Envoyez votre email et recevez les news tous les jours du journal fr.Escritor Politi.co:

FeedBurner