Crimes au Yémen

fr.Palestina Libération│YÉMEN.- Le mouvement populaire yéménite Ansarolá accuse le Conseil de sécurité des Nations Unies (CSNU) d'avoir incité l'Arabie saoudite à commettre d'autres crimes au Yémen.

Dans un message posté samedi sur Twitter le porte-parole Ansarolá, Muhamad Abdel Salam, il a souligné les condamnations des pays et des organisations internationales au meurtre d'enfants dans une attaque aérienne jeudi par les forces saoudiennes contre un autobus scolaire dans la province au nord-ouest du Yémen Saada.

"Cependant, le Conseil de sécurité manque de détermination pour former un comité de vérité indépendant. La communauté internationale n'a pas non plus rempli ses obligations pour mettre fin à l'agression brutale ", a-t-il déploré.

Pour le responsable yéménite, avec cette indifférence, le Conseil de sécurité encourage l’Arabie saoudite à commettre davantage de crimes.

Attentat à la bombe a frappé l'Arabie plusieurs véhicules dans un marché dans la ville de Dahiyan, et a fini avec 51 morts, dont 40 enfants, et 79 autres blessés, selon un bilan offert par le ministère de la Santé au Yémen.

Ce massacre presque sans précédent depuis le début de la guerre contre son voisin l'Arabie du Sud en Mars 2015, a été classé par les Nations Unies (ONU) de « crime de guerre » et ont reçu des peines d'organisations internationales telles que le Comité Croix-Rouge internationale (CICR) et Fonds des Nations Unies pour l'enfance (UNICEF).

Pour sa part, le Conseil de sécurité de l'ONU, sans condamner le régime à Riyad le vendredi a invité toutes les parties au conflit au Yémen de respecter le droit international. "Les membres du Conseil ont exprimé leur inquiétude face à cette attaque et à d’autres attaques qui ont dévasté le pays. Ils demandent qu'une enquête crédible et transparente soit menée ", indique le communiqué de la plus haute instance décisionnelle de l'ONU.

Selon le dernier rapport du ministère de la Santé yéménite, l'agression saoudienne a tué au moins 11 000 morts et près de 23 000 blessés, en plus de plonger le pays dans la famine et les épidémies. La communauté internationale, en particulier l’ONU, a lancé des appels pressants à Al Saud pour qu’il mette fin à cette "guerre stupide".


fr.Palestina Libération / fr.Al-Qods Libération - Toute l'actualité et l'analyse sur le Moyen-Orient et le monde - Journal Quotidien édition ISSN 2591-6033 Global Intellectual Property Registry Nº: 1 607138 370884. All Rights Reserved. fr.palestinaliberation.com │
Share on Google Plus

About Editor

Envoyez votre email et recevez les news tous les jours du journal fr.Escritor Politi.co:

FeedBurner