Israël déclare la guerre avec des drones contre la Intifada del Barrilete

fr.Palestina Libération│SUHAIL HANI DAHER AKEL.- L'échec de la puissante armée d'occupation israélienne à contrôler la résistance palestinienne dans la 'Marche du retour' perturbe la direction sioniste en forçant l'armée de l'air à déclarer la guerre aux cerfs-volants palestiniens soi-disant dangereux.
Une étincelle populaire face au possible signifie l'ennemi israélien lourdement armé.

Pendant plusieurs semaines, les gazzawies palestiniens ont surpris les terroristes de snipers israéliens avec ce qu'on appelle l '«Intifada de los Barriletes». Avec la combustion des toits pour générer un épais rideau de fumée noire et des miroirs réfléchis au soleil pour aveugler les troupes, les jeunes Palestiniens montent des dizaines de cerfs-volants aux couleurs du drapeau palestinien portant des bouteilles de molotov sur leur queue. En relâchant le fil ils relâchent le vol qui traverse la ligne hermétique des tireurs d'élite et lorsqu'ils tombent en flammes ils produisent des feux dans la zone.

Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu, lors d'une réunion d'urgence avec son cabinet de guerre, a annoncé la formation d'une unité spéciale de drones pour affronter militairement les cerfs-volants palestiniens dans l'espace aérien. Les cerfs-volants ont provoqué au moins 211 incendies dans des champs plantés par des Israéliens et dans des cibles militaires.

Selon l'armée, il a justifié l'annonce de Netanyahu, affirmant que "les cerfs-volants ont des bombes incendiaires qui leur sont attachées, causant des dommages importants aux forêts et aux champs près de la frontière". Ils l'expriment froidement sans remords et sans tenir compte de leurs attentats à la bombe avec des missiles et des bombes de fragmentation de grande destruction dans les maisons des civils palestiniens à Gaza, en même temps que de leurs crimes répugnants contre l'humanité.

Martyrs: Dans les raids habituels sur les maisons par les troupes d'occupation à la recherche de jeunes Palestiniens qui jettent des pierres sur les soldats de l'occupation, ils ont pris d'assaut la maison de la famille Tamimi à Nabi Saleh dans le district de Ramallah, La Cisjordanie occupait au milieu de la résistance des jeunes qui affrontaient les soldats avec des pierres.

A vocation criminelle 'extrajudiciairement exécuté' de 3 coups de feu dans le cou au garçon Izz Abd al-Hafith Tamimi, de 21 ans. Selon les témoins, les troupes ne lui ont pas permis de l'aider et lui ont permis de saigner pendant plus d'une heure puis de kidnapper son corps. Un autre crime contre l'humanité qui reste impuni aux yeux du monde.

A Gaza, le porte-parole du ministère de la Santé du Hamas, Ashraf al-Qidra, a déclaré dans un communiqué que le jeune Palestinien Muhammad Naim Hamadeh, âgé de 30 ans, avait succombé à une longue souffrance le 14 mai à l'est. de la ville de Gaza pendant la Marche du Retour. Avec les 2 jeunes tués, les martyrs comptent 133 Palestiniens à la veille de la onzième semaine de la Marche du Retour.
© Emb. Suhail Hani Daher Akel


fr.Palestina Libération - Toute l'actualité et l'analyse sur le Moyen-Orient et le monde - Journal Quotidien édition ISSN 2591-6033 Global Intellectual Property Registry Nº: 1 607138 370884. All Rights Reserved. fr.palestinaliberation.com │
Share on Google Plus

About fr.Palestina Libération

Envoyez votre email et recevez les news tous les jours du journal Palestine Libération:

FeedBurner