Syrie: La France était prête à agir seule à partir de juin 2017

fr.Palestina Libération│PARIS.- Le président français, Emmanuel Macron, a révélé que la France aurait bombardé la Syrie seule, sans les Etats-Unis ou le Royaume-Uni, si ces deux alliés n'avaient pas participé à l'offensive menée le 14 avril contre plusieurs points du pays arabe.


Macron a une fois de plus défendu qu'avec cette opération, ils ont pu atteindre les objectifs fixés "sans dommages collatéraux" et sans attaquer le gouvernement syrien, et ont insisté sur le fait que l'offensive était légitime malgré le fait qu'elle n'avait pas l'appui du Conseil de sécurité. Nations Unies (UNSC), selon une interview publiée dimanche par le journal local Le Journal du Dimanche.

Le président français a souligné que la France était prête à agir seule à partir de juin 2017, bien qu'à la fin, à son avis, le fait que les Etats-Unis et le Royaume-Uni aient également "donné plus de légitimité à cette action".

La dernière offensive des trois pays occidentaux contre plusieurs points situés en Syrie a été faite sous le prétexte d'une attaque chimique présumée menée le 7 avril dans la ville syrienne de Douma, dans la région de Guta Oriental. Bien qu'ils n'aient pas présenté d'éléments de preuve ou qu'ils n'aient pas attendu les enquêtes appropriées, le trio a accusé Damas de l'attaque.

"Si nous n'avions pas atteint tous les objectifs ou si nous avions eu ou enregistré des pertes, j'aurais compris que le résultat serait mis en doute", at-il ajouté sans préciser quelles étaient les installations bombardées. Cependant, il a souligné que l'un d'eux a été réalisé par les forces françaises, "avec nos propres moyens", et un autre "conjointement".


fr.Palestina Libération - Journal d' actualité sur la Palestine et Moyen-Orient - Quotidien édition ISSN 2591-6033 Global Intellectual Property Registry Nº: 1 607138 370884. All Rights Reserved. fr.palestinaliberation.com │
Share on Google Plus

About Editor

Envoyez votre email et recevez les news tous les jours du journal Palestine Libération:

FeedBurner