Beyrouth a appelé les Libanais à rester vigilants face aux provocations de Israël

fr.Palestina Libération│BEYROUTH / LIBAN .- Le Liban a réagi aux récentes déclarations bellicistes du chef d’état-major de l’armée israélienne.   


Le ministre libanais de la Défense, Yacoub Sarraf, a réservé au Liban le droit de se défendre face à toute agression militaire.
Le mardi 3 avril au soir, Yacoub Sarraf a souligné que le Liban avait le droit de défendre ses terres et ses eaux, notamment « la Ligne bleue », contre toute agression.
La Ligne bleue est une ligne tracée le 7 juin 2000 par l’ONU, après le retrait israélien du Liban le 25 mai 2000, mettant fin à une occupation qui avait commencé en juin 1982.
La Ligne bleue a été tracée par les cartographes de l’ONU, avec l’aide de la Force intérimaire des Nations unies au Liban (FINUL), pour identifier sur le terrain une ligne permettant de confirmer le retrait israélien du sud du Liban.
Les autorités libanaises se plaignent souvent de la violation des frontières libanaises par le régime israélien.
Dans la foulée, le ministre libanais de la Défense a ajouté que la construction d’un mur de séparation par Israël constituait une violation des frontières du Liban.
Selon les responsables libanais, des parties du mur de séparation, en cours de construction, se situent sur le territoire libanais.
Dans une autre partie de ses propos, Yacoub Sarraf a demandé à la communauté mondiale de rester vigilante quant au danger que représentent les violations constantes du régime israélien et de mettre Tel-Aviv sous pression pour qu’il cesse ses agressions.
Yacoub Sarraf a dénoncé les violations constantes du régime israélien, ajoutant que ce régime faisait fi de la souveraineté du Liban et des résolutions internationales notamment la résolution numérotée 1701.
« Israël utilise des caméras d’espionnage et des avions munis de missiles contre le Liban. En effet, le Premier ministre israélien, Benyamin Netanyahu, est dépourvu de toute culture de paix et de toute volonté de paix », a déclaré le ministre libanais de la Défense.
De son côté, le président du Parlement libanais, Nabih Berry, a mis en garde, ce mercredi 4 avril, contre les récents propos du chef d’état-major israélien qui a menacé de lancer une nouvelle guerre contre le Liban.
Nabih Berry a appelé les Libanais à rester vigilants face aux provocations d’Israël.
Pour rappel, le chef d’état-major israélien Gadi Eizenkot avait qualifié de « possible » le déclenchement d’une guerre contre le Liban dans le courant de l’année.


fr.Palestina Libération - Journal d' actualité sur la Palestine et Moyen-Orient - Quotidien édition ISSN 2591-6033 Global Intellectual Property Registry Nº: 1 607138 370884. All Rights Reserved. fr.palestinaliberation.com │
Share on Google Plus

About Editor

Envoyez votre email et recevez les news tous les jours du journal fr.Al-Qods Libération:

FeedBurner