Benyamin Netanyahu à Washington

fr.Palestina Libération│MOSCOU / RUSSIE.- La visite surprise du Premier ministre israélien Benyamin Netanyahu aux États-Unis n’est pas sans rapport avec les évolutions dans la Ghouta orientale et les intérêts divergents de Washington et de Moscou.


 Les médias israéliens ont fait part du déplacement de Benyamin Netanyahu à Washington, le samedi 3 mars. On n’avait jusque-là rien dit sur cette visite ; elle peut donc être considérée comme une visite surprise : mais quels en sont les objectifs ? Bien que les analystes évoquent l’Iran, le Liban et la Syrie comme les principaux thèmes des discussions de Netanyahu avec les autorités américaines, il semblerait toutefois qu’il poursuive un objectif plus spécifique.

 Les évolutions syriennes, notamment dans la Ghouta orientale, qui voient s’opposer les positions des pays occidentaux, à la tête desquels les États-Unis, à celles de la Russie, sont la principale raison qui a amené le Premier ministre israélien à effectuer une visite éclair aux États-Unis. Autrement dit, Netanyahu vise par ce voyage à contraindre Washington et le gouvernement de Donald Trump à s’opposer de front à la Russie de Vladimir Poutine.

 On peut citer quelques facteurs importants qui ont poussé Netanyahu à prendre une telle décision : primo, sur le plan intérieur, il est sur la sellette à cause de son lourd dossier de corruption financière qui prend chaque jour de l’ampleur et qui intensifie le mouvement de contestation à l’intérieur de la Palestine occupée ; il a donc besoin d’une guerre pour sauver sa peau auprès de l’opinion publique israélienne. Secundo, bien que depuis son entrée en fonction, Donald Trump n’ait cessé de rendre service à Israël en les faisant même passer avant les intérêts sécuritaires des États-Unis, cependant en ce qui concerne le plan d’annexion des colonies juives de la Cisjordanie à Israël ou bien la destruction d’un F-16 de l’armée israélienne par un missile russe sur le Golan, Donald Trump n’a pas tellement soutenu Tel-Aviv ; c’est pourquoi Netanyahu tente actuellement de saisir l’occasion et de profiter des tensions opposant Washington à Moscou pour se venger de la Russie et inciter les États-Unis à faire face à Poutine.

 Tertio, si l’on passe en revue les événements qui se sont produits dans la Ghouta orientale, on pourra y repérer les traces du régime israélien, d’autant plus que la porte-parole du ministère russe des Affaires étrangères, Maria Zakharova, a soulevé un coin du voile en révélant la découverte d’armements israéliens auprès des groupes armés syriens dans la Ghouta orientale.

 Il semble que le régime de Tel-Aviv s’inquiète du fait que la libération par l’armée syrienne de la Ghouta orientale faciliterait l’avancée de cette dernière vers le front du Sud et des régions occupées du Golan ; c’est pourquoi il a déployé tous ses efforts afin de contraindre l’administration Trump à fabriquer « de lourds dossiers de violation des droits de l’homme en Syrie » afin d’intervenir sur le terrain contre l’armée syrienne. En bref, Netanyahu envisage de jeter de l’huile sur le feu dans les relations entre la Russie et les États-Unis.

fr.Palestina Libération - Journal d' actualité sur la Palestine et Moyen-Orient - Quotidien édition ISSN 2591-6033 Global Intellectual Property Registry Nº: 1 607138 370884. All Rights Reserved. fr.palestinaliberation.com │
Share on Google Plus

About fr.Palestina Libération

Envoyez votre email et recevez les news tous les jours du journal Palestine Libération:

FeedBurner