Riyad et Tel-Aviv amis 100%

fr.Palestina Libération│MOYENT-ORIENT.- Le Wall Street Journal fait état des relations entre Israël et l’Arabie saoudite dont la transparence sera lourde de conséquences pour les deux parties.

 Selon Wall Street Journal, l'Arabie saoudite et Israël partagent un ennemi commun, l'Iran, et un ami commun, l'administration Trump à Washington.

Mais malgré les preuves croissantes d'une coopération informelle, tout rapprochement ouvert entre ces deux alliés américains reste insaisissable. C'est en grande partie parce que les deux parties ont trop peu à gagner et trop à perdre d'une telle percée. Pour Tel-Aviv, les avantages d'une relation diplomatique avec l'Arabie saoudite ne valent pas les concessions tangibles aux Palestiniens que Riyad s'attend à ce qu'Israël fasse en échange. Et pour Riyad, le coût des dégâts subis dans le conflit avec la Palestine reste tout simplement trop élevé par rapport à l’aide d’Israël en matière de technologie et de sécurité comme les systèmes de défense antimissile.

 Le rêve de l'Arabie saoudite de diriger l'ensemble du monde musulman, ou au moins l’alliance sunnite opposée à l'Iran prend sa source dans le contrôle des deux sites les plus sacrés de l'islam, à La Mecque et à Médine.

Le royaume saoudien ne peut pas se permettre d'être remarqué en « ami d’Israël » à un moment où les sentiments des musulmans sont stimulés au sujet du statut de Qods, qui abrite le troisième sanctuaire le plus sacré de l'islam, la mosquée Al-Aqsa, rappelle le journal américain. Il ajoute que les protestations contre la reconnaissance de Qods comme capitale d’Israël n'ont pas seulement été provoquées par l'Iran et ses alliés. Le président de la Turquie, Recep Tayyip Erdogan, qui cherche à remettre en question la prééminence de l'Arabie saoudite dans le monde musulman, s’y est aussi farouchement opposé. Dans ce contexte, toute ouverture entre Riyad et Tel-Aviv est garantie d'être exploitée par les rivaux du royaume saoudien, et peut même inclure un boycott du hadj (le pèlerinage à la Mecque), conclut Wall Street Journal.

fr.Palestina Libération - Toute l'actualité et l'analyse sur la Palestine et Moyen-Orient - Journal Édition Internationale . Global Intellectual Property Registry Nº: 1 607138 370884. All Rights Reserved. fr.palestinaliberation.com │
Share on Google Plus

About fr.Palestina Libération

Envoyez votre email et recevez les news tous les jours du journal Palestine Libération:

FeedBurner