Dénonçant la corruption du Benyamin Netanyahu et de son gouvernement

fr.Palestina Libération│AL-QODS / JÉRUSALEM OCCUPÉE.-
Des centaines d'Israéliens ont participé, à nouveau, ce samedi 3 février, à la "Marche de la honte", dénonçant la corruption du Premier ministre Benyamin Netanyahu et de son gouvernement. Des centaines de citoyens israéliens ont manifesté, ce samedi 3 février, dans les rues de Tel-Aviv et de plusieurs autres villes comme Haïfa et Afula contre la corruption du Premier ministre Benyamin Netanyahu et de son gouvernement. C'est la neuvième semaine consécutive, depuis le mois de décembre 2017, que les anti-Netanyahu défilent dans les rues à Tel-Aviv. Ces récentes manifestations de Tel-Aviv ont commencé après près d’un an de manifestations anti-corruption tenues à Petah Tikva tous les samedis soirs près du domicile du procureur général Avichai Mandelblit, avec des organisateurs accusant le principal procureur d’Israël de ralentir les enquêtes impliquant le Premier ministre.

 Des manifestants qui portaient, encore et toujours, des pancartes sur lesquelles étaient libellés "Crime Minister" - signifiant le "ministre criminel - exigeaient la démission de Netanyahu et de tous les membres corrompus de son cabinet.

│Copyright © 2017 fr.Palestina Libération - Toute l'actualité et l'analyse sur la Palestine et Moyen-Orient - Journal Édition Internationale . Global Intellectual Property Registry Nº: 1 607138 370884. All Rights Reserved. fr.palestinaliberation.com │
Share on Google Plus

About fr.Palestina Libération

Envoyez votre email et recevez les news tous les jours du journal Palestine Libération:

FeedBurner