AP rejette les déclarations américaines sur le Mur d Al-Buraq

Palestina Libération│AL-QODS.-
L'Autorité palestinienne (AP) a réitéré son refus d'accepter tout changement sur les limites de la ville occupée de Jérusalem ou tout changement de son statut religieux et historique.


Le porte-parole de l'AP, Nabil Abou Rudeina, a rejeté dans un communiqué de presse samedi les déclarations de la Maison Blanche, qui a considéré que le Mur d'al-Buraq est "une partie d'Israël".

Abou Rudeina a déclaré: "Cette position confirme une fois de plus que l'administration américaine actuelle est complètement en dehors du processus de paix".

Il a estimé que la poursuite de cette politique, à la fois par la reconnaissance de Jérusalem comme capitale d'Israël, le transfert de l'ambassade américaine à la ville sainte, ou de décider unilatéralement des questions de la solution finale, tous représentent une violation  de la légitimité internationale et la consécration de l'occupation , a-t-il assuré, réitérant: "Ceci est inacceptable et condamnable".


│Copyright © 2017 Palestina Libération - Toute l'actualité de la Palestine et Moyen-Orient - Édition Française: Alger / Paris. Global Intellectual Property Registry Nº: 1 607138 370884. All Rights Reserved. Founder Director:Abu Faisal Sergio Tapia. www.palestinaliberation.com - RPL Radio Palestina Libération - إذاعة فلسطين ليبراسيون - 
Share on Google Plus

About Editor

Envoyez votre email et recevez les news tous les jours du journal fr.Al-Qods Libération:

FeedBurner