Accueil Sports 10 choses que nous avons apprises du Grand Prix de Monaco 2022

10 choses que nous avons apprises du Grand Prix de Monaco 2022

131
0

Mais ces plaintes ont √©t√© temp√©r√©es par une explosion de nuages √† la onzi√®me heure qui a forc√© le d√©part de la course √† √™tre retard√© et qui a ensuite oblig√© les √©quipes de t√™te √† jouer sur la strat√©gie des pneus alors que la piste s√©chait. Ces circonstances ont fait en sorte que la course de dimanche dernier n’a pas √©t√© une procession de la lumi√®re au drapeau derri√®re le poleman, alors que les crashs des qualifications, Sergio Perez et Carlos Sainz, ont √©t√© mis en avant.

Cependant, lors d’une journ√©e o√Ļ la deuxi√®me corde a brill√© et o√Ļ la r√©action de la F1 par temps humide a √©t√© remise en question, une strat√©gie calamiteuse de Ferrari a encore bless√© le h√©ros local Charles Leclerc.

Alors qu’il s’emportait en r√©ponse √† sa poursuite chancelante derri√®re le leader Max Verstappen dans la lutte probable de fin de saison pour le titre, le champion en titre a montr√© son contentement moins visible √† se contenter de l’ordinaire, car il a rarement figur√© √† l’avant.

Pendant ce temps, apr√®s la promesse qu’elle a montr√©e la derni√®re fois en Espagne, la lutte de Mercedes pour dompter sa W13 a continu√©, tandis que les sp√©culations continuent sur la place de Daniel Ricciardo chez McLaren apr√®s un autre week-end o√Ļ il a √©t√© devanc√© par Lando Norris.

Alors que le r√©cit de la saison 2022 de F1 prend de l’ampleur, voici 10 choses que nous avons apprises du week-end de Monaco.

1. Monaco peut offrir plus que des paillettes et du glamour dans sa lutte pour un avenir en F1….

L'avenir de Monaco en F1 a été remis en question, mais il a fourni un événement intriguant qui ne fera aucun mal à ses perspectives de renouvellement.

L’avenir de la F1 √† Monaco a √©t√© remis en question, mais elle a fourni un √©v√©nement intriguant qui ne nuira pas √† ses perspectives de renouvellement.

Photo par : Steven Tee / Motorsport Images

Il y a moins de dix ans, le Grand Prix de Monaco semblait irr√©prochable. Son statut de joyau de la couronne pour la Formule 1 a conduit √† une dispense sp√©ciale et √† des frais d’h√©bergement √† prix r√©duit pour garantir sa p√©rennit√©. Mais l’histoire de l’√©dition 2022 a commenc√© √† tourner autour des pilotes qui se pr√©cipitent pour d√©fendre la place de la principaut√© dans le calendrier.

M√™me les √©ditions r√©centes du GP de Monaco sont rest√©es dans les m√©moires pour les d√©passements qui n’ont pas eu lieu – Ayrton Senna d√©fendant contre Nigel Mansell en 1992, un Daniel Ricciardo √† bout de force s’accrochant √† la victoire en 2018, la gomme ab√ģm√©e de Lewis Hamilton suffisant √† tenir Max Verstappen √† distance en 2019 – la perception √©tait de plus en plus que l’ic√īne de longue date de la F1 √©tait incompatible avec les plus grosses voitures et l’app√©tit insatiable pour l’action.

Lire aussi :

Mais √† l’heure o√Ļ le contrat de Monaco avec la F1 expire, il a produit une rencontre divertissante dans les temps. Dans l’ensemble, cela renforce ses r√©f√©rences lorsqu’il s’agit de discuter de son maintien dans le calendrier – que ce soit sur une base annuelle ou par rotation. Cela permet √©galement de lutter contre les arguments peu pratiques en faveur d’une modification du trac√© du circuit pour offrir davantage de possibilit√©s de d√©passement sur la piste.

Si la maison des grandes fortunes est en mesure d’offrir une redevance d’accueil plus importante et est plus dispos√©e √† c√©der une partie de ses revenus provenant des contrats de sponsoring, ainsi que le biais de r√©cence d’une course int√©ressante, alors Monaco n’a fait aucun mal √† son avenir en F1.

2. … Mais nous devrions consid√©rer la course divertissante de 2022 comme un simple empl√Ętre.

Les opportunités de dépassement étaient comme d'habitude limitées sur les rues étroites, la plupart des changements d'ordre étant le résultat de la stratégie des pneumatiques sur la piste sèche.

Les opportunit√©s de d√©passement ont √©t√© comme d’habitude limit√©es dans les rues √©troites, la plupart des changements d’ordre √©tant le r√©sultat de la strat√©gie des pneus sur la piste s√©chante.

Photo par : Andy Hone / Motorsport Images

Cependant, le divertissement fourni par les voitures glissant dans des conditions de faible adh√©rence et la h√Ęte de rejoindre les stands et de r√©ussir le passage de pneus mouill√©s √† interm√©diaires, puis interm√©diaires √† secs, ne doit √™tre consid√©r√© que comme un r√©pit opportun pour Monaco dans ses discussions avec la F1. Les d√©fauts habituels √©taient toujours pr√©sents.

Malgr√© un avantage consid√©rable en termes de vitesse, Lewis Hamilton a √©chang√© de la peinture avec Esteban Ocon et a √©t√© retenu par Fernando Alonso pour prouver √† quel point les d√©passements sont difficiles dans les rues √©troites. Au d√©but de la course, alors que les pilotes s’adaptaient au circuit glissant, les changements de position se d√©cidaient en fonction de qui prenait le chemin de fuite √† Sainte Devote plut√īt que de v√©ritables d√©passements sur la piste.

Il √©tait tr√®s excitant de voir Carlos Sainz et Zhou Guanyu √©viter les pics de survirage lors d’un week-end o√Ļ les qualifications n’ont pas √©t√© la cl√© de vo√Ľte d’une bonne course √† Monaco. Mais lors d’une autre journ√©e plus s√®che, l’affaire aurait pu √™tre ennuyeuse et laisser les t√©l√©spectateurs bien plus froids.

Lire aussi :

De m√™me, l’accord sp√©cial mis en place pour que Monaco s’occupe de sa propre r√©alisation t√©l√©visuelle s’est av√©r√© maladroit et incoh√©rent. Les grands moments de l’action ont souvent √©t√© manqu√©s, les coupures vers d’autres angles de cam√©ra √©taient mal synchronis√©es et le temps s’est √©coul√© avant que les bonnes reprises puissent √™tre trouv√©es. Alors que l’on se plaint souvent du fait que la F1 passe √† des visages al√©atoires dans les tribunes pour manquer une bataille passionnante sur la piste, la production interne de Monaco √©tait encore plus en retard.

En dépit de son importance historique pour les grands prix, les dirigeants du site doivent faire davantage de compromis.

3. La Formule 1 et la FIA n’ont pas encore r√©solu leur r√©action par temps de pluie.

Le départ de la course a été retardé, ce qui a conduit à des commentaires critiques de la part de Horner, le patron de Red Bull.

Le départ de la course a été retardé, ce qui a donné lieu à des commentaires critiques de la part du patron de Red Bull, Horner.

Photo par : Carl Bingham / Motorsport Images

En raison d’une averse avant la course, le directeur de course de la FIA, Eduardo Freitas, a suspendu la proc√©dure de d√©part de cinq minutes avant que le tour de formation ne soit retard√© de quatre minutes suppl√©mentaires et ne soit men√© par la voiture de s√©curit√©. Cela a forc√© tous les pilotes √† utiliser les pneus mouill√©s alors que les quatre premiers devaient partir en pneus interm√©diaires, ce qui aurait pu laisser Lando Norris, cinqui√®me au d√©part, en premi√®re position.

Le tour de formation a ensuite √©t√© repouss√© de cinq minutes et apr√®s un deuxi√®me tour derri√®re la voiture de s√©curit√©, les drapeaux rouges ont mis fin √† l’h√©sitation d’une heure. La pluie s’√©tait intensifi√©e pendant ce temps pour n√©cessiter l’intervention sur la proc√©dure de d√©part, mais le patron de l’√©quipe Red Bull, Christian Horner, qualifiait encore la situation de ¬ę¬†chaotique¬†¬Ľ. Il poursuit : ¬ę¬†C’est une grille assez charg√©e ici, et c’est toujours un peu dangereux d’essayer de devancer la m√©t√©o.

Lire aussi :  La mise √† jour du r√®glement de la F1 confirme la suppression de la r√®gle des pneus Q2.

¬ę¬†On peut argumenter dans les deux sens. On peut dire qu’on aurait mieux fait de d√©marrer la course et de r√©agir √† l’averse, en mettant la voiture de s√©curit√© ou en arr√™tant la course, mais je pense que √ßa m√©rite d’√™tre revu apr√®s ce week-end.¬†¬Ľ

Il s’est av√©r√© qu’une panne d’√©lectricit√© a affect√© les syst√®mes et les panneaux de la grille de la F1, ce qui a contribu√© au retard et a finalement mis fin aux d√©parts arr√™t√©s apr√®s la fin de la p√©riode du drapeau rouge. Dans l’ensemble, il s’agit d’une r√©action maladroite √† la situation, m√™me si elle constitue une am√©lioration consid√©rable par rapport au Grand Prix de Belgique 2021 (qui n’en √©tait pas un), dont l’arri√®re-go√Ľt amer persiste encore.

4. Perez a prouvé que la deuxième corde peut briller en réponse à la rebuffade espagnole.

Perez a bien réagi à sa défaite à Barcelone en battant Verstappen en qualifications et en le menant à la maison en course.

Perez a bien réagi à sa défaite à Barcelone en battant Verstappen en qualifications et en le menant à la maison en course.

Photo par : Red Bull Content Pool

Le d√©bat qui a suivi le Grand Prix d’Espagne au d√©but du mois a port√© sur les consignes d’√©quipe de Red Bull. √Čtait-ce faire preuve d’un pragmatisme impitoyable que de demander √† deux reprises √† Sergio Perez de passer derri√®re Max Verstappen ou agir de mani√®re insensible en d√©but de saison que d’√©tablir la hi√©rarchie si publiquement ? Perez a ripost√© imm√©diatement et avec emphase avec sa conduite r√©fl√©chie vers la victoire √† Monaco, pour remporter sa troisi√®me victoire en F1 et devenir le pilote de grand prix mexicain le plus titr√©.

PLUS : Les six moments clés de la F1 qui ont permis à Perez de remporter le GP de Monaco de Leclerc

Ce n’√©tait pas un week-end parfait. M√™me s’il a surclass√© son co√©quipier Verstappen de quatre centi√®mes de seconde, son t√™te-√†-queue tardif √† Portier √©tait n√©anmoins une erreur de pilotage. Mais lorsque le moment est venu pour Ferrari de l√Ęcher drastiquement la balle avec sa strat√©gie, Perez s’est jet√© efficacement et a tenu t√™te √† Carlos Sainz dans les derniers tours de la course √©court√©e pour remporter la victoire.

Pendant si longtemps dans le sillage de la sortie de Daniel Ricciardo, Red Bull a lutt√© pour s’installer sur un pilote qui pourrait travailler aux c√īt√©s de Verstappen et g√©rer un train arri√®re capricieux. Mais les premi√®res indications au d√©but de la deuxi√®me √®re d’effet de sol de la F1 sont que Perez peut enfin √™tre ce renfort tant attendu pour permettre √† l’√©quipe de remporter le titre des constructeurs. Les ex√©cutions de Perez sur les pneus interm√©diaires et dans les tours ont √©t√© magistrales. Il a rendu justice √† une victoire qui lui a √©chapp√© en Arabie Saoudite et au sacrifice qu’il a fait pour jouer le jeu de l’√©quipe en Espagne.

5. Les r√©cents faux pas de Ferrari signifient qu’elle doit se battre en territoire Red Bull.

Ferrari a vu ses chances de victoire s'envoler pour le deuxième Grand Prix consécutif sur un circuit qui devrait favoriser les caractéristiques de sa voiture.

Ferrari a vu ses chances de victoire s’envoler pour le deuxi√®me Grand Prix d’affil√©e sur un circuit qui devrait favoriser les caract√©ristiques de sa voiture.

Photo par : Andy Hone / Motorsport Images

La tendance des moteurs observ√©e jusqu’√† pr√©sent en 2022 fait du bloc Honda, embl√®me de Red Bull, le roi de la vitesse de pointe, tandis que Ferrari trouve son gain dans l’acc√©l√©ration en sortie des virages les plus lents. La double confrontation entre l’Espagne et Monaco est donc arriv√©e au moment optimal pour briser l’√©lan de la reprise de Verstappen avant les balayages √† grande vitesse et les longues lignes droites de Bakou puis de Montr√©al. Cependant, la Scuderia a d√©sormais g√Ęch√© ses deux chances.

Leclerc contr√īlait totalement les proc√©dures en Espagne jusqu’√† ce que son moteur expire pour finalement donner la victoire et les points √† son rival le plus proche, Verstappen. Ensuite, √† Monaco, les indications des essais ont montr√© que le Mon√©gasque allait briser la hantise de sa course √† domicile. En menant depuis la pole position, il aurait d√Ľ √™tre √† mi-chemin.

Mais Ferrari a √©t√© brutalement expos√©e par l’overcut moins utilis√©, elle a √©t√© confuse sur le fait de savoir s’il fallait mettre Leclerc au stand ou le garder en piste et ensuite le double pitstop b√Ęcl√© a gaspill√© ce qui aurait pu √™tre un 1-2 dans cette qu√™te pour mettre fin √† la s√©cheresse du titre de Maranello. Le manque de fiabilit√© et la mauvaise strat√©gie doivent maintenant √™tre bannis avant les visites sur ce qui est, sur le papier, les ¬ę¬†pistes Red Bull¬†¬Ľ, si Ferrari ne veut pas √† nouveau g√Ęcher sa derni√®re chance de revenir au sommet.

Lire aussi :

6. Leclerc a une colère intérieure qui déborde

Leclerc a eu du mal √† contenir sa frustration alors que Ferrari s'est tromp√© dans sa tactique de pneumatiques, permettant √† Verstappen d'accro√ģtre son avance dans les points....

Leclerc a eu du mal √† contenir sa frustration lorsque Ferrari a fait une erreur de tactique avec ses pneus, permettant √† Verstappen d’accro√ģtre son avance dans les points.

Photo de : Ferrari

Le fait que Ferrari ait l√Ęch√© la balle de mani√®re aussi spectaculaire a √©galement permis √† un Leclerc enrag√© de faire surface. Il a assum√© son t√™te-√†-queue derri√®re Perez √† Imola comme une erreur de pilotage et a bien rebondi apr√®s son erreur de Q3 en Espagne pour s’emparer de la pole. Bien que nous ayons appris qu’il n’√©tait pas infaillible, Leclerc a pris le bl√Ęme lorsque cela √©tait n√©cessaire et a gard√© l’√©quipe optimiste. Son abandon en Espagne √©tait un cas d’esp√®ce, car la ligne publique du pilote √©tait qu’il se sentait optimiste quant √† la capacit√© de Ferrari √† mener de front, m√™me si sa voiture l’avait cruellement laiss√© tomber.

A Monaco, √ßa a chang√©. Il √©tait l√† pour mettre la pression sur la litanie d’erreurs de Ferrari plut√īt que de chercher le bon c√īt√© des choses. Un fusible court a √©t√© expos√© d√®s le d√©but. Leclerc √©tait un peu irrit√© d’√™tre l√Ęch√© dans le trafic en Q1 et Q3, se demandant pourquoi Ferrari l’avait mis sur une strat√©gie d√©cal√©e pour le laisser en d√©calage avec la concurrence.

Ensuite, pendant la course, nous avons entendu sa frustration concernant la confusion √† l’entr√©e des stands, lorsque Ferrari a appel√© √† la derni√®re seconde pour que Leclerc reste √† l’√©cart, mais il √©tait d√©j√† trop tard. Leclerc a ensuite exprim√© sa frustration sarcastique lorsqu’il est apparu qu’il n’y aurait plus de pluie pour faire pencher la balance en sa faveur. Le drapeau rouge nous a permis de voir Leclerc s’√©loigner de sa voiture, marmonnant des mots choisis, secouant la t√™te et montrant un large √©ventail de signes de la main alors qu’il consid√©rait ce que Ferrari lui avait co√Ľt√©.

Sa frustration √©tait compr√©hensible dans les circonstances, alors qu’une victoire √† domicile a √©t√© perdue et que son d√©ficit de points par rapport √† Verstappen a augment√©. Mais c’√©tait n√©anmoins une indication de la fa√ßon dont Ferrari s’est tromp√© et de ce que Leclerc sait √™tre en jeu apr√®s que deux belles performances du pilote aient √©t√© r√©compens√©es par rien.

Lire aussi :  Norris : McLaren doit r√©fl√©chir √† la strat√©gie de la F1 √† Monaco

7. Verstappen peut être calme et calculateur

Verstappen a terminé troisième, mais surtout devant Leclerc.

Verstappen a terminé troisième, mais surtout devant Leclerc.

Photo par : Red Bull Content Pool

La statistique qui circulait jusqu’au Grand Prix de Monaco √©tait que Max Verstappen avait gagn√© toutes les courses qu’il avait termin√©es en 2022. Le manque de fiabilit√© de Red Bull a √©t√© un acteur majeur dans les pics et les creux, Verstappen s’√©nervant sur la radio de l’√©quipe alors que sa forme de victoire ou de d√©faite se manifestait. Le week-end dernier a donc √©t√© relativement banal.

La quatri√®me place en qualification √©tait clairement en dessous des attentes, Perez et les deux Ferrari ayant pris la mesure du champion en titre. Sa remont√©e vers la troisi√®me place s’est faite autour d’une erreur de strat√©gie de la Scuderia plut√īt qu’autour d’un exploit de la voiture. Mais il a gard√© son nez propre et √©tait heureux de passer un week-end loin des feux de la rampe. Il n’a pas mis trop de pression sur son √©quipe lorsque, tr√®s t√īt, Leclerc et Sainz s’√©chappaient, et que Verstappen √©tait retenu derri√®re Perez.

Dans les derni√®res √©tapes, alors que le temps s’√©coulait sur l’affaire raccourcie, Verstappen n’a pas tent√© de fentes ou de mettre son nez dans des positions maladroites pour forcer des erreurs et augmenter le risque. √Ä part trouver la limite avec la ligne √† la sortie des stands, c’√©tait une performance sans cloche ni sifflet. Cela a r√©v√©l√© un c√īt√© moins visible de Verstappen alors qu’il s’est install√© en position pour accumuler les points et accro√ģtre efficacement son avance sur Leclerc.

8. Mercedes n’arrive pas √† d√©bloquer sa W13 malgr√© le rebond de Barcelone.

Russell a continué sa série de points lors d'un autre week-end difficile pour Mercedes.

Russell a poursuivi sa s√©rie de points lors d’un autre week-end difficile pour Mercedes.

Photo par : Mark Sutton / Motorsport Images

Un autre r√©sultat remarquable dans le top 5 pour George Russell lui permet d’√™tre le seul pilote √† marquer des points dans chaque course depuis le d√©but de la saison. C’est le bilan positif d’une course o√Ļ Mercedes a retrouv√© sa forme de 2022.

Apr√®s que Russell se soit d√©fendu avec acharnement contre Verstappen pour monter sur le podium en Espagne et que Lewis Hamilton ait fait preuve d’un rythme de course qui aurait pu le mettre en course pour la victoire s’il ne s’√©tait pas accroch√© avec Kevin Magnussen au premier tour, l’atmosph√®re √©tait extr√™mement positive. Toto Wolff a estim√© que la lutte √©tait de retour, Hamilton a d√©clar√© vendredi matin √† Monaco que la W13 allait gagner des courses.

PLUS : Classement des pilotes du Grand Prix de Monaco 2022

Ensuite, il y a eu les qualifications et, bien que le Monaco √† basse vitesse ait minimis√© le ph√©nom√®ne de ¬†¬Ľ porpoising ¬†¬Ľ qui a tant nui √† la voiture, les deux pilotes se sont plaints de la nature extr√™mement cahoteuse de leur conduite. Russell a de nouveau √©t√© stellaire en course pour pers√©v√©rer avec des pneus d√©grad√©s et livrer la marchandise en cinqui√®me position. Hamilton, quant √† lui, a √©t√© g√™n√© par son retard sur Alonso et a termin√© huiti√®me.

Ce n’√©tait pas une mauvaise journ√©e pour l’√©toile √† trois branches, et l’√©quipe avait pr√©dit une journ√©e difficile en raison des virages serr√©s et du manque de place pour les d√©passements. Mais le retour en arri√®re pour cette ann√©e √©tait clair et la W13 s’est montr√©e t√™tue une fois de plus.

9. Les questions sur l’avenir de Ricciardo vont continuer √† s’accumuler.

Ricciardo a de nouveau √©t√© battu par son co√©quipier et a lutt√© sur une piste o√Ļ il a gagn√© en 2018 avec Red Bull...

Ricciardo a de nouveau √©t√© battu par son co√©quipier et a eu du mal sur une piste o√Ļ il a gagn√© en 2018 avec Red Bull….

Photo par : Mark Sutton / Motorsport Images

Zak Brown a donn√© une interview avant Monaco r√©sumant que le mandat de Daniel Ricciardo, vainqueur du Grand Prix d’Italie, chez McLaren n’a pas √©t√© √† la hauteur des attentes. Les sp√©culations sur l’avenir de l’Australien avaient √©t√© remises en question lorsqu’il avait m√©lang√© ses mots en Espagne, laissant les commentateurs se demander si, au lieu d’un contrat de trois ans sign√© pour 2021, il pourrait en fait √™tre au ch√īmage √† la fin de cette saison.

Lire aussi :

Ricciardo s’est d√©fendu contre les critiques et a reconnu son erreur en disant qu’il avait ¬ę¬†la peau bronz√©e, belle et √©paisse¬†¬Ľ. Mais apr√®s sa sortie de piste dans les barri√®res, il s’est de nouveau retrouv√© loin derri√®re Lando Norris. Alors que son co√©quipier, toujours malade, se hissait √† la sixi√®me place, Ricciardo n’√©tait que 13e.

Ce week-end, McLaren a prolong√© le contrat de son jeune prodige d’IndyCar, Patricio O’Ward, alors que le pilote est tr√®s bien r√©mun√©r√©. Le Mexicain est pressenti par beaucoup pour faire le saut en F1. Ricciardo ne s’est pas donn√© une s√©curit√© suppl√©mentaire dans cette d√©cision le week-end dernier en raison d’un simple manque de rythme.

10. Les √©quipes clientes de Ferrari n’ont pas saisi leur chance d’exceller.

Zhou Guanyu a été éliminé en Q1 et a terminé 16ème.

Zhou Guanyu a été éliminé en Q1 et a terminé 16ème.

Photo par : Alfa Romeo

Gr√Ęce √† l’utilisation du m√™me moteur que l’√©quipe Ferrari, Haas et Alfa Romeo auraient pu pr√©dire qu’ils se d√©brouilleraient bien sur le circuit de Monaco √† basse vitesse. Alfa, en particulier, √©tant la voiture la plus l√©g√®re et ayant l’empattement le plus court, elle avait les caract√©ristiques inh√©rentes pour exceller sur le parcours serr√© de la principaut√©. Mais, tout comme l’√©quipe d’usine, les deux √©quipes donatrices n’ont pas su profiter de l’occasion qui leur √©tait offerte.

Une mauvaise qualification, non aid√©e par un drapeau rouge, a laiss√© Zhou Guanyu embourb√© en fond de grille. Malgr√© son excellent sauvetage √† la sortie du tunnel, il n’est parvenu qu’√† la 15e place. Son co√©quipier Valtteri Bottas, qui a brill√© √† l’avant du milieu de terrain jusqu’√† pr√©sent cette ann√©e, n’a √©t√© √©limin√© qu’en Q2 avant d’√™tre pi√©g√© dans un train en course par un Alonso limit√© par le rythme, ce qui lui a permis d’empocher quelques points pour sa neuvi√®me place alors qu’on aurait pu esp√©rer mieux.

Les promesses de Haas en d√©but de saison n’ont pas √©t√© tenues. Peu de temps apr√®s que Kevin Magnussen ait √©t√© film√© hors de la voiture apr√®s avoir abandonn√© √† cause d’une fuite de pression d’eau, Mick Schumacher a servi son dernier grand shunt. Comme lors des qualifications en Arabie Saoudite, Schumacher a de nouveau coup√© sa Haas en deux lorsque l’arri√®re de la voiture a travers√© le complexe de la piscine et l’a crach√© dans la TecPro, provoquant un long drapeau rouge et emp√™chant Haas de marquer un point.

Schumacher a eu son deuxi√®me shunt de la saison qui a d√©truit son ch√Ęssis.

Schumacher a eu son deuxi√®me shunt de la saison qui a d√©truit son ch√Ęssis.

Photo par : Steven Tee / Motorsport Images

Article précédent10 choses à savoir sur la DeLorean
Article suivantLes pirates peuvent d√©sormais voler les comptes Whatsapp en utilisant le transfert d’appel – comment cela fonctionne-t-il ?
Ingeniero mec√°nico de formaci√≥n, trabaj√© en la industria durante 10 a√Īos, sobre todo en el sector nuclear. Llevo varios a√Īos trabajando como redactor web, utilizando mis conocimientos t√©cnicos para escribir art√≠culos sobre temas espec√≠ficos, como las finanzas,